Poulter pleurniche encore

Par le 28 août 2012
email
Print Friendly and PDF

Ian Poulter est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, surtout lorsque l’entretien du parcours n’est pas à son goût.  Il lui avait déjà été conseillé d’avoir la critique moins facile – il avait frôlé une amende pour un commentaire assassin sur l’état des greens lors de l’US Open 2010 – mais l’anglais n’a pas changé ses habitudes pour autant.

Il y a encore quelques semaines, il osait même critiquer la hauteur des roughs et l’emplacement des dropping zones de notre albatros national…Rebelotte cette semaine sur le circuit PGA. Alors que Poulter prenait part au premier tour des Playoff de la FedexCup, Poults n’a pas apprécié de jouer sur des greens aussi réceptifs qu’un parking goudronné de carrouf.  Tout juste sorti du troisième tour avec une carte de 76 (+5) , l’anglais a lâché un tweet sans concession.

« The worst course setup I have ever played in 13 years on tour. They have ruined what is a great course, greens like concrete [and] stupid pins [setups]. »

 

La traduction n’est pas très élogieuse pour les organisateurs « ils ont anéantis un superbe parcours avec des greens en béton et des emplacements de drapeau débiles, le pire parcours que j’ai joué  depuis mes débuts pro il y a 13 ans. »

Actuellement 50ème au classement de la FedexCup, Poulter est assuré d’aller au moins jusqu’au BMW Championship mais un résultat à TPC Boston cette semaine lui permettrait de s’assurer une place pour la finale du Tour Championship et pour cela, il faudra que l’anglais se concentre sur son jeu plutôt que sur le parcours !

[box type= »download »] Ian Poulter Twitter FedexCup[/box]

A propos de Olivier DOAN