Première pour Sang-Moon Bae !

Par le 20 mai 2013
email
Print Friendly and PDF

Face à un Keegan Bradley décevant, Sang-Moon Bae a été solide dans le vent du Texas pour remporter le HP Byron Nelson Championship. Le Coréen de 26 ans remporte sa première victoire sur le PGA Tour, sa 11e en pro tout de même circuits japonais et asiatiques inclus.

 

Parvenir à faire dégoupiller Keegan Bradley dans le money-time, ce n’est pas donné à tout le monde. Victorieux pour la 1ère fois sur le PGA Tour ici même en 2011, le protégé de Phil Mickelson n’a cette fois-ci rien pu faire face au talent et à la réussite du Coréen.

Auteur d’un 60 le premier jour, Bradley partait pourtant avec une avance d’un coup sur Bae dans ce dernier tour. Au bout de 7 trous c’est pourtant une belle crème renversée qui coulait au leaderboard avec quatre coups d’avance pour l’ancien n°1 du Japan Golf Tour (2011).

Malgré un passage à vide (double au 9, bogey 10), Bae a su se remettre dans son swing et c’est sûrement ça le plus fort. Placide comme la plupart de ses aînés asiatiques, Bae a en plus montré un certain cran en attaquant franchement les drapeaux des 17 et 18, le tout sous des rafales qui avoisinaient les 60 km /h.

Revoilà Kaymer

Battu en playoff face par Luke Donald à Tampa l’an dernier, Bae a su cette-fois-ci s’épargner cette expérience en l’emportant avec deux coups d’avance sur Keegan Bradley et trois sur Charl Schwartzel. Le vainqueur du Masters 2011 encore une fois très fébrile sur les petits putts.

Derrière le vent du Texas a rebattu certaines cartes avec notamment la présence de trois joueurs d’origine asiatique dans le Top 10 : John Huh 7e et Ryo Ishikawa 10e.

Côté européen, la perf’ la plus surprenante est sans doute à mettre à l’actif de Martin Kaymer 5e. L’ancien n°1 mondial glane là son 1er Top 10 en stroke-play sur le PGA Tour depuis sa victoire au PGA Championship en 2010. Cut au Masters, deux journées sous les 70 à Sawgrass, peut-être le début d’un retour aux affaires pour le héros de Medinah ?

La semaine prochaine, fin du Texas Swing au Colonial, sans doute l’un des parcours les plus atypiques de toute la saison.

LEADERBOARD

 

[ooyala code= »tjZTRyYjpTWYfSGB0Exao03MOSCYrCu5″]

(Credits Photo : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.