Quail Hollow – 3e tour : Simpson juste devant la meute

Par le 6 mai 2012
email
Print Friendly and PDF

Préparez le café. Le dernier tour de ce Wells Fargo Championship pourrait bien se jouer en playoff. La journée de samedi a en effet vu un leaderboard se densifier avec un Webb Simpson à sa tête (-14). L’Américain, membre du club de Quail Hollow, ne possède qu’une marge d’un coup sur ses principaux poursuivants, mieux les dix hommes de tête se tiennent en quatre coups. Un groupe où l’on retrouve des joueurs comme Rory McIlroy (-12),Nick Watney (-12) ou  Rickie Fowler (-11).

 

« Même si je suis leader, demain je pourrais jouer -4 et être quand même battu de deux ou trois coups ». Lucide Webb Simpson a conscience d’être en haut d’un superbe leaderboard.  Pas moins de sept joueurs différents se sont portés en tête du tournoi durant le 3e tour.

Parmi eux Rory McIlroy, auteur de la deuxième meilleure carte du jour en 66. Le Nord-Irlandais, qui a fêté ses 23 ans hier, monte en régime au fil des tours. Une 3e carte de 66 pleine de maîtrise avec 16 greens touchés sur 18 et plus de 300 mètres de moyenne au drive. Rors, qui en cas de bonne performance redeviendrait n°1 dimanche, a conscience de la crainte qu’il inspire : « Est-ce que ma présence en haut du leaderboard interpelle les autres ? Je ne sais pas j’espère. Je suis à la course avec des joueurs confirmés. Peut-être qu’en voyant mon nom à côté du leur, ils vont se mettre à réfléchir différemment ». Dans ses déclarations McIlroy a l’air presque gêné d’être aussi fort. Bon présage ou pas, lors de sa victoire à Quail Hollow en 2010, il avait également joué 66 le samedi avant d’enchaîner avec une carte de 62 dimanche.

 

Vers un duel McIlroy-Fowler ?

 

Durant ce 3e tour McIlroy jouait juste derrière la partie de Rickie Fowler. Après un bon tee shot sur le par 3 du 17, le jeune Californien se tourna vers Rory McIlroy en esquissant un sourire. Les deux jeunes hommes de 23 ans s’entendent très bien, bénéficient de la même couverture médiatque, jouissent de la même popularité, oui mais voilà Fowler n’a jamais remporté la moindre victoire sur le PGA Tour tandis que Rory en compte déjà trois dont un Majeur. Fowler est même le seul joueur du Top 10 à n’avoir jamais gagné sur le circuit américain.

Le vent est peut-être en train de tourner pour Fowler, lui qui avait pris la fâcheuse habitude de flancher le week-end. En neuf tournois cette année, c’est seulement la troisième fois qu’il score dans les 60. Malgré un putting perfectible, le gamin de Murietta était à -6 pour la journée après 12 trous avant de ralentir sur le finish pour finalement rendre une carte de 67. Même si la cote de Rickie est moindre que celle de McIlroy, il convient de rappeler que la dernière fois que les deux hommes ont été à la lutte pour la victoire (Open de Corée 2011) c’est Fowler qui l’avait remporté.

 

Mickelson et Westwood retrouvent des couleurs

 

Dans cette journée de dimanche, gageons que la tenue Orange de Rickie Fowler réveillera un peu Nick Watney avec qui il partagera sa partie. Leader la veille, Watney a dilapidé trois chances de birdie à moins de 5 mètres sur le retour avant de concéder un bogey sur le 18 et de rendre une carte dans le par. Même score pour un John Senden sur courant alternatif. Après trois birdies sur ses dix premiers trous, l’Australien a enchaîné trois bogeys, deux birdies et un double au 17. Malgré cela, Senden n’est qu’à quatre coups de Simpson et conserve toutes ses chances.

Une victoire que ne peuvent plus envisager Lee Westwood et Phil MIckelson qui pointent à huit coups de la tête malgré une carte de 68 pour eux lors de ce moving day. Bien aidé par des greens plus soft plus tôt dans la journée, Lefty a enchaîné quatre birdies sur le retour avant de concéder un bogey sur le 18.

En plus d’être mathématiquement incertain, ce 4e tour pourrait bien virer à la birdie party en cas de pluie. Un avantage pour les hommes ? Oui sauf si le vent se lève l’après-midi comme lors de la journée de vendredi. Dans ces conditions, le vainqueur serait peut-être à rechercher dans le Top 20 plutôt que dans le Top 10.

(Credits : Carlos.M. Saavedra – SI)

[box type= »download »] Leaderboard[/box]


 

A propos de Monsieurgolf