Qualifs British Open : 0 sur 8 pour les Français

Par le 26 juin 2012
email
Print Friendly and PDF

Raphaël Jacquelin et Grégory Havret sont pour l’instant les seuls joueurs Français assurés le prochain British Open dans trois semaines au Royal Lytham & St Annes. Aucun des huit Français en course dans ces qualifs n’a décroché le précieux sésame. Une qualification qu’ont  également ratée quelques grosses pointures comme Matteo Manassero, Colin Montgomerie et José Maria Olazabal.

 

Dix places étaient en jeu lors de ces 36 trous de qualifications ce lundi sur le parcours de Sunningdale dans la banlieue est de Londres. Un marathon duquel est sorti vainqueur l’Anglais James Morrison grâce à deux cartes de 63 et 68. Dixième il y a trois semaines à Wentworth (son meilleur résultat en 2012), le jeune papa de 26 ans en a profité pour exorciser son échec aux qualifs’2011 : « L’année dernière, j’avais terminé par deux bogeys et j’avais raté la qualification d’un coup, donc oui j’étais nerveux jusqu’au bout. Je suis heureux de faire mes débuts dans un tournoi qui m’a fait rêver quand j’étais gamin ».

Avec un score cumulé de -8, James Morrison devance de deux coups Sam Walker. Très bon week-end donc pour le Britannique, vainqueur la veille en Ecosse sur le Challenge Tour et qui a avalé les quelques 800 km pour arracher sa qualif’ : « Je suis tellement fatigué, je ne sais même pas comment j’ai fait, j’étais comme un robot » a commenté Sam Walker, arrivé sur place à 4 heures du matin. Ca sera également le premier Open pour le joueur de 34 ans, qui avait par ailleurs disputé le terrible US Open 2007 à Oakmont. Danny Wilett, également victorieux la veille à Cologne sur l’European Tour n’a lui pas réussi à reproduire cet enchaînement puisqu’il termine cette journée de golf dans le par.

Parmi les huit autres qualifiés, notons la présence de Ross Fisher (13e et longtemps en course pour la victoire à Turnberry en 2009) et du Danois Thornbjorn Olesen, vainqueur cette année en Sicile et 2e de l’Open de France l’année dernière.

 

Bourdy à deux coups du bonheur

 

Semaine difficile jusqu’au bout pour les joueurs français, déjà en difficulté le week-end précédent en Allemagne. Grégory Bourdy, auteur d’un bon US Open malgré un cut raté, échoue à deux coups du playoff après deux cartes de 70 et 67 pour un score total de -2. Regrets également pour Edouard Dubois (-1),  Romain Wattel et Julien Quesne (par). Plombé par deux double bogeys en milieu de partie sur le New Course, Jean-Baptiste Gonnet termine au-dessus du par. Charles-Edouard Russo et Benjamin Hébert ont quant à eux abandonné après le 1er tour. Blessé à l’œil par un divot Thomas Levet a déclaré forfait.

 

Montgomerie et Olazabal ratent la marche

 

Ce marathon de golf a également eu raison de quelques clients comme les deux derniers capitaines de Ryder Cup José Maria Olazabal (-1) et Colin Montgomerie (-3). Deuxième du British en 2005, Monty rate d’un coup le playoff. Une marge infime également fatale au jeune Matteo Manassero. L’Italien, qui était pourtant le joueur le mieux classé au ranking mondial dans ces qualif’ (64e). Déception également pour Tom Lewis. Co-leader après le premier tour l’année dernière alors qu’il était encore amateur, le jeune Anglais est passé à côté en rendant deux cartes de 72 (+5).

Ceux qui peuvent mathématiquement espérer devront bien figurer lors des rendez-vous à venir : l’Irish open cette semaine, l’Open de France la semaine suivante et enfin le Scottish la semaine qui précède cette troisième levée du Grand Chelem.

[box type= »download »] RESULTATS[/box]

(Credits photo : AFP)

A propos de Monsieurgolf