Quand la PGA fait son (re)tour

Par le 29 juillet 2020
email
Print Friendly and PDF

Depuis le 11 juin et la reprise des tournois sur le circuit américain, le monde du golf professionnel s’est montré en tout point exemplaire dans le respect des protocoles sanitaires. Même si quelques cas de contaminations à la Covid-19 ont été recensés, le circuit du golf mondial est relancé, avec un menu corsé pour la fin de l’été.

PGA Tour 2020

 

Un grand chelem 2020 à trois têtes

Même si la tendance sur les différents circuits affiliés à la PGA (Professional Golfers Association) est à la reprise, certains organisateurs ont fait le choix d’annuler leurs épreuves durant le confinement, où tous les doutes étaient permis. Ainsi, sur le circuit américain, le John Deere Classic ou le Barbasol Open, qui devaient se dérouler au mois de juillet, ont disparu du calendrier, alors même que le retour au jeu était déjà effectif depuis le Charles Schwab Challenge, disputé début juin.

Les organisateurs de la Ryder Cup 2020 sur le sol américain ont pris une décision plus tardive mais équivalente. Ils estiment, à juste titre, que l’épreuve sans public serait bien moins intéressante. Même son de cloche pour le plus grand tournoi du monde. The Open, plus connu sous le nom d’Open Britannique en France, a très vite fait le choix d’annuler son édition 2020.

Ces différentes annulations ont-elles été prises trop tôt ? Fallait-il prendre des décisions si radicales ? L’avenir donnera des éléments de réponses sur le sujet. Quoi qu’il en soit, les amateurs de golf de très haut niveau en auront pour leur abonnement Golf+, avec une fin d’été qui s’annonce absolument passionnante !

 

Une fin d’été intense avec les plus grands tournois mondiaux

Le Grand Chelem de golf 2020 se jouera donc finalement sur trois tournois. Tous organisés aux Etats-Unis, ils seront plus que jamais au cœur des préoccupations de tous les fans de golf. Malgré une saison inédite, le Championnat de la PGA retrouve cette année ses dates historiques, du 6 au 9 août. Elles avaient changé la saison passée, pour se positionner au mois de juin.

Pour sa part, l’US Open pourra une fois encore préparer ses célèbres roughs épais. Le rendez-vous est pris à la toute fin de l’été, du 17 au 20 septembre.

Masters d’AugustaS’il est traditionnellement le premier tournoi de la saison des Majeurs, le Masters d’Augusta est cette année reporté en automne, du 12 au 15 novembre. Ce sera l’occasion de découvrir le paysage du magnifique parcours géorgien avec des couleurs différentes. Ce sera probablement aussi pour les joueurs, une totale remise en question, puisqu’ils devront aussi composer avec des conditions climatiques différentes du mois d’avril.

Au cœur de ce calendrier déjà dense, le PGA Tour a également fait le choix de proposer ses traditionnelles épreuves des championnats du monde (WGC), ainsi que ses play-offs de la FedEx Cup, au risque de se priver des meilleurs joueurs, qui ont auront potentiellement du mal à suivre ce rythme effréné.

S’ouvre donc devant nous une période d’une richesse et d’une intensité exceptionnelles à laquelle tous les fans de golf devront être préparés. Chaque semaine de compétition à venir, livrera sa vérité. Et dans un contexte aussi particulier, il est à parier que de nouveaux talents vont émerger, les uns s’adaptant mieux que les autres. Passion, suspense et coups de rêves, vont rythmer la fin de l’été et nous faire basculer doucement vers un automne en pente un peu plus douce.

Et pour ce qui est du circuit amateur, vous rappeler que le monsieurgolf Tour 2020, bien que lui aussi perturbé en début d’année, a lui aussi repris. Comme chaque année, plus de 100 dates sont programmées à travers toute la France. Avis aux amateurs !

 

A propos de monsieurgolf magazine

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.