RBC Heritage – 2e Tour : Fest Knost à Harbour Town

Par le 14 avril 2012
email
Print Friendly and PDF

Colt Knost tient le choc. Co-leader la veille, l’ancien champion US amateur (2007) rend une carte de 66 (-5) pour occuper seul la tête de cet RBC Heritage à -9. Dans des conditions beaucoup moins venteuses que la veille, Luke Donald en profite pour corriger le tir (69 contre 75 hier) et passe le cut fixé à +3. Le Britannique devra cependant montrer autre chose ce week-end s’il veut espérer terminer dans les huit premiers, et ainsi conserver sa place de n°1 mondial face à Rory McIlroy, au repos cette semaine.

Colt Knost vainqueur d’un tournoi sur le PGA Tour ? Alors certes ce n’est pas celui qu’on attendait mais force est de constater qu’il est le plus à l’aise sur le parcours « new look » d’Harbour Town. Hormis un bogey sur le 3 lors du 1er tour, le joueur de 26 ans n’a plus concédé un coup sur l’un des parcours les plus torturés du PGA Tour. Attention tout de même, la dernière fois qu’il avait occupé la tête d’un tournoi après le 3e tour (Shell Houston Open 2009), Knost s’était écroulé le dernier jour avec une carte de 81.

Le joueur le mieux placé pour lui mettre la pression ce week-end se nomme Carl Petterson. Le Suédois, 2e il y a deux semaines au Shell Houston Open confirme sa bonne forme et rend une carte de 65. L’homme au long putter pointe vendredi soir à deux coups du leader à -7. Joueur le plus précis de la semaine avec 78% des greens touchés en régulation, Petterson a l’occasion cette semaine de remporter son cinquième succès sur le PGA Tour, deux ans après sa dernière victoire lors du Canadian Open.

Harris English (68) et le double vainqueur de l’épreuve Boo Weekley (66) se partagent la 3e place à trois coups de Knost. Autre tandem rookie-ancien vainqueur à surveiller, celui formé par Bud Cauley (68) et Brandt Snedeker. Vainqueur l’année dernière en playoff de ce tournoi face à Luke Donald, l’Américain a même enchaîné cinq birdies du 5 au 9 pour rendre une carte de 67. Les deux hommes sont pour l’instant à cinq coups de la tête et sont accompagnés à -4 de Frederik Jacobson, Bob Estes (auteur d’un trou en un), Michael Bradley et Kevin Na.

 

Els et Harrington à la trappe

 

« Ce parcours, ce n’est pas mon truc » avait déclaré en début de semaine Padraig Harrington. L’Irlandais qui sort d’une bonne semaine au Masters  (8e) avait fait illusion hier en jouant +1 dans le vent de Caroline du Sud. Mais une deuxième carte de 74 sous le soleil le renvoie finalement à la maison tout comme Ernie Els. Les deux triples vainqueurs de Majeurs sont accompagnés par le vainqueur de la dernière FedEx Cup Bill Haas.

Un sort qu’a évité John Daly qui en profite pour passer son 6e cut de suite à Harbour Town. Dommage pour Long John qui semble trop loin (+2) pour prétendre à quoi que ce soit ce week-end. Ambitions bridées également pour Jason Dufner (+2), Webb Simpson (+3) et, plus étonnant, pour Jim Furyk (+1). L’Américain victorieux sur ce parcours en 2010 joue 75 dans un décor de carte postale, alors que jeudi il avait joué 68 dans des conditions difficiles.

A signaler les abandons d’Alex Cejka et de Camilo Villegas. L’athlétique Colombien invoque une blessure au dos qui l’avait déjà handicapé lors de son premier tour joué en 79. Malgré un début de saison encourageant (19e au Humana Challenge puis 22e à Torrey Pines), Villegas semble être parti pour une autre saison galère, lui qui reste sur quatre cuts ratés sur ses cinq derniers départs.

(Credits Photo : Stephen Morton –AP)

[box type= »download »] Leaderboard[/box]

A propos de Monsieurgolf