RBC Heritage – Luke Donald met sa place de n°1 en danger

Par le 13 avril 2012
email
Print Friendly and PDF

Cette semaine Luke Donald doit terminer dans les huit premiers de l’Heritage s’il veut conserver sa place de n°1 mondial. Une mission que l’on pensait largement à la portée du Britannique qui reste sur trois Top 3 sur le parcours d’Harbour Town.

Problème, avec une première carte de 75 (+4), Donald n’est même pas sûr de passer le cut cette semaine, chose qui ne lui est pas arrivée sur le sol américain depuis plus d’un an et son 79 à Riviera.

Le fait que le parcours d’Hilton Head ait été rallongé de quelques yards n’est bien sûr pas l’explication première à cette déconvenue. Le vent ? Pas vraiment un problème pour Luke Donald qui avait remporté un Scottish Open autrement plus gratiné l’année dernière. Le passage des greens d’Augusta à ceux de Caroline du Sud ? Peut-être. Le Britannique a en effet perdu trois coups sur les greens sur l’ensemble du champ lors du 1er tour, du jamais vu depuis qu’il est revenu sérieusement aux affaires. La part psychologique après son nouveau raté dans un Majeur (32e) semble être l’explication la plus plausible lorsqu’on connaît la régularité du joueur. En effet, l’année dernière, Luke Donald s’était toujours laissé au moins une semaine sans compétition après les Majeurs (l’Heritage se jouait quinze jours après Augusta en 2011).

 

Trois hommes en tête, Furyk à l’affût

 

Après ce premier tour, Colt Knost, Vaughn Taylor et Chad Campbell se partagent la tête à -4. Ce dernier a notamment su capitaliser sur un excellent départ avec cinq birdies sur son aller. Un départ qui n’est pas sans rappeler celui qu’il avait réalisé au Masters 2009 avec cinq birdies sur les cinq premiers trous. Une bonne entame qui l’avait emmené jusqu’au playoff le dimanche face au futur vainqueur Angel Cabrera et Kenny Perry. Une mort vraiment subite puisque Chad Campbell avait été éliminé en ratant un putt d’1m20 pour le par dès le premier extra hole.

Même avec ce pédigrée prestigieux, Chad Campbell est peut-être celui qu’on attendait le moins parmi ces trois outsiders tant son début de saison a été compliqué : Aucun Top 20 et cinq cuts ratés en neuf départs !

De leur côté, Colt Knost et Vaughn Taylor avaient déjà eu quelques fulgurances avec respectivement une 3e place à Porto Rico et deux très bons premier tours au PGA National avec une 18e place à la clé. Taylor est d’ailleurs à créditer de la stat’ du jour avec seulement vingt putts joués.

Derrière les trois hommes de tête, Jim Furyk (vainqueur de l’édition 2010) est à -3 en compagnie de Charlie Wi, Harris English, et Matt Every. A signaler parmi les vingt-trois joueurs (!) à avoir joué sous le par, la présence à -1 de John Daly.

Une barrière du par sur laquelle sont venus s’échouer Rickie Fowler et Matt Kuchar, 3e du Masters (+1). Lendemain de Majeur encore plus difficile pour Padraig Harrington, Bo Van Pelt et Henrik Stenson (+3).

(Credits Photo : Getty Images)

[box type= »download »] Leaderboard[/box]

 

 

A propos de Monsieurgolf