Scott Just in Time !

Par le 29 juin 2012
email
Print Friendly and PDF

Si je vous propose comme premier coup de golf de la journée un coup de fer 4  par dessus 190 mètres d’eau et sans échauffement. Que me répondez-vous? Plouf ? C’est pourtant la situation que Adam Scott a dû affronter hier lors du premier tour de l’AT&T National. Programmé pour un décollage à 8h02 au départ du trou 10, l’Australien ne s’est réveillé qu’à 7h20 dans sa résidence de Georgetown à 45 minutes de route du Congressional….

Ni une, ni deux, Scott saute dans sa voiture et arrache le Mac Adam (…) pour espérer arriver dans les clous. ‘Heureusement, j’avais repassé mes vêtements la veille au soir et la voiture était chargée mais au moment de prendre le volant, je ne pensais pas pouvoir arriver à l’heure‘. Il est 7h56, Scott déboule sur le parking réservé aux joueurs et fonce vers le tertre de départ du trou 10 sans passer par la case practice. ‘Démarrer sur le 10 sans avoir frappé la moindre balle n’était pas rassurant – ce par 3 fait tout de même 221 yards – c’était un coup de fer 5 en temps normal mais j’ai préféré assurer en surclubbant avec un fer 4′

Scott trouvera finalement le bunker de green, posera sa sortie de bunker au drapeau et sauvera son par. La suite sera un peu plus difficile puisqu’il bouclera sa ronde en 75 coups (+3). Un résultat pas si mauvais compte tenu de la difficulté du parcours, l’Australien garde toutes ses chances d’accrocher le cut demain.

Pour justifier cette absence, Scott a invoqué la même excuse que j’utilisais pour rater un DM de français ‘Mon réveil n’a pas sonné m’dame‘ avec peut être d’avantage de sincérité puisque les joueurs ont reçu un téléphone portable en cadeau que Scott a immédiatement apprivoisé bien que le menu alarme semble encore trop sophistiqué pour lui.

[box type= »download »] Adam ScottRésumé du premier Tour Leaderboard[/box]

A propos de Olivier DOAN