Shell Houtson Open – 1er Tour : Cabrera et Petterson entre les gouttes

Par le 30 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

Orage et pluie, un cocktail qui a empêché le 1er tour du Shell Houston Open d’aller à son terme. Avant l’interruption, Carl Petterson et Angel Cabrera en ont profité pour prendre provisoirement la tête avec deux cartes de 65 (-7).

 

Augusta approche et comme par hasard on aperçoit de nouveau Angel Cabrera en haut des leaderboard. El Pato victorieux à Augusta en 2009 est même un véritable spécialiste du parcours géorgien. Outre sa victoire, l’Argentin reste sur une 7e place l’an dernier et un Top 20 en 2010. Il faudra garder un œil sur lui la semaine prochaine tant sa première journée a été impressionnante. Sept birdies, plus de 300 yards de moyenne au driving et surtout deux coups et demi gagnés grâce au putting. ‘Il a démarré doucement la saison mais depuis il travaille dur pour revenir » témoigne son coach Charlie Epps, basé justement Houston. Cabrera a en effet commencé la saison en ratant trois cuts de suite avant de connaître trois bons jours de golf à Porto Rico il y a trois semaines (24e).

Carl Petterson avait lui démarré très fort la saison avec une 2e place au Sony Open à Hawaï. Depuis, rien ou presque pour celui qui n’est pas qualifié pour le Masters et qui reste sur une saison 2011 assez moyenne avec cinq Top 10 réalisés la plupart du temps sur des tournois de seconde zone. Mais sur ce parcours de Redstone où les par 5 sont atteignables en deux pour les plus puissants, il n’est pas étonnant de voir le Suédois à son avantage. Petterson, comme Cabera, figure dans le Top 15 des plus gros frappeurs.

 

Revoilà Maggert

 

Même trajectoire (en mieux) pour Jeff Maggert en cette année 2012. L’Américain de 48 ans avait démarré fort avec une 13e et une 5e place suivi d’un Top 30 à Phoenix. Depuis l’ancien joueur de Ryder Cup (95, 97 et 99) était resté muet avec cinq cuts ratés à la suite. Portés par un excellent jeu du tee au green celui qui réside à Houston rend une très belle carte de 66, à un  coup des deux hommes de tête.
Maggert est accompagné à -6 de l’athlétique Ricky Barnes, déjà 3e place à Pebble Beach cette année. Barnes qui reste d’ailleurs sur deux semaines intéressantes au Masters avec une 20e place l’année dernière et surtout un Top 10 il y a deux ans.

 

Les favoris ne se cachent pas

 

Parmi les cinquante et un joueurs ayant réussi à finir leur partie, à noter les bonnes perf’ de quelques uns de prétendants à la victoire à Augusta. Keegan Bradley joue -5, tandis que Lee Westwood est aux portes du Top 10 grâce à une carte de 68 (-4). Même score pour Steve Stricker malgré un putting un peu décevant. Pour beaucoup d’observateurs, celui qui est toujours le meilleur Américain au classement mondial (5e devant Woods 6e) est même dans la forme de sa vie, l’occasion pourquoi pas de faire mieux que sa 11e place à Augusta l’année dernière.
Graeme McDowell lui, continue sur sa lancé avec une première carte de 70 malgré un double au 12. Les stats du Nord-Irlandais ce jeudi symbolisent son retour en forme avec 100% des fairways touchés et surtout une adresse retrouvée au putting (2e meilleur putter avec quasiment trois coups gagnés sur les greens).

Belle première journée de la jeune génération US avec Rickie Fowler qui joue 68 mais aussi et surtout Bud Cauley qui joue 67 (-5). Le diplômé de la fac d’Alabama réalise un début de saison canon et reste sur une superbe 4e place la semaine dernière à Bay Hill. Aucun rookie ne s’est imposé cette année dans un « vrai » tournoi, pourquoi pas lui ?

*John Huh s’est imposé à Porto Rico, tournoi doublon du WGC Cadillac Championship et qui, par conséquent ne délivrait que la moitié des points FedEx.

 

(Credits Photo : Getty Images)

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

 

 

 

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.