Singh aura son procès contre le PGA Tour

Par le 19 février 2014
email
Print Friendly and PDF

Ce n’est pas encore une victoire pour Vijay Singh, mais c’est assurément une défaite pour le PGA Tour, du moins en termes d’image.

Des sept chefs d’accusation invoqués par l’avocat du joueur fidjien, deux ont été retenus contre le PGA Tour par la juge de la cour suprême de New York.

La cour a notamment retenu la différence de traitement qu’a eu à subir Vijay Singh dans cette affaire.

Pour rappel, l’ancien n°1 mondial avait entamé des poursuites le 8 mai dernier contre son propre circuit dans le cadre de soupçons de dopage pesant sur lui.

Le produit incriminé, l’hormone IGF-1, a été retiré peu de temps après de la liste des produits interdits par l’Agence Mondiale Anti-Dopage. Pour Singh, le mal était fait.

La cour a également démonté un autre argument du PGA Tour. D’après le Tour, Singh n’avait pas le droit de poursuivre l’instance en justice car en étant membre du tour, il en acceptait de fait, les règles anti-dopage.

Or, selon la juge Eileen Bransten, être membre du PGA Tour n’exclut en rien l’hypothèse de poursuivre ce dernier en justice.

« Ce jugement n’est pas seulement une victoire pour Vijay Singh mais aussi pour tous les joueurs ». a par ailleurs cimmenté Jeff Rosenblum l’avocat du joueur.

Prochaine étape de la procédure, le 18 mars…

(Credits Photo : AP)

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.