Snedeker nous refait le coup

Par le 2 février 2016
email
Print Friendly and PDF

Sans même avoir joué un coup de golf ce lundi, Brandt Snedeker a remporté le Farmers Insurance Open. Le joueur de 35 ans empoche là son 8e succès en carrière sur le PGA Tour. Une deuxième victoire à Torrey Pines qui le fait remonter de la 24e à la 12e place mondiale.

Brandt Snedeker

Brandt Snedeker nous refait le coup certes. Mais il nous refait le coup de quoi ? Deux choses.

Tout d’abord il nous prouve encore qu’il est un homme qui ne sort pas rouillé des vacances. En début de saison dernière, il avait déjà enchaîné quatre Top 10 en six tournois dont sa victoire à Pebble Beach, sa dernière en date sur le circuit américain.

Plus fort encore début 2013 où le tout frais vainqueur de la FedEx Cup avait cumulé (en l’espace de cinq semaines !), quatre top 3 avec là encore en point d’orgue une victoire à Pebble Beach.

En ce début d’année, les stats sont tout aussi flatteuse avec l’ancien meilleur putter du monde (merci Jordan). 3e place au Tournoi des Champions, 2e la semaine suivante au Sony Open et donc cette victoire ce lundi au Farmers Insurance Open.

Snedeker, c’est Mr. 4e tour !!

Un succès acquis alors que l’homme du Tennessee comptait six coups de retard sur les co-leaders KJ Choi et Scott Brown. Brown qui au passage a signé un petit 87 lors de ce dernier tour. C’est bien entendu le score le plus élevé de l’histoire pour un joueur évoluant en dernière partie.

Pour ce qui est des records, avec une moyenne de 78 coups, c’est le tour le plus dur dans l’histoire du PGA Tour depuis 1983, autrement dit depuis que le circuit US tient cette stat’ à jour.

Un contexte idéal pour Snedeker auteur d’un 69 (-3). Un score qui va venir enfler sa réputation de comeback guy. Lors de sa 1ère victoire sur le parcours californien, il comptait déjà 7 coups de retard à l’entame du dernier tour avant de venir s’imposer en playoff.

En carrière, l’élève de Butch Harmon en est déjà à quatre remontée de plus de cinq coups lors du dernier tour. L’ancien coach de Tiger Woods a donc en l’espace de quelques mois ressusciter Snedeker et fait éclore Rickie Fowler, lequel a d’ailleurs raté le cut cette semaine à l’instar de Jason Day et Phil Mickelson entre autres.

Certains joueurs expérimentés du PGA Tour n’hésitent pas à dire qu’au vu des conditions, le round produit par Brandt Snedeker est le meilleur qu’ils ont vu depuis des années.

Le favori pour Pebble Beach dans deux semaines n’est pas à chercher bien loin. Entre temps, place à la folie du Phoenix Open et son fameux trou n°16 !!

Leaderboard Farmers Insurance Open 216

 

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.