St. Jude Classic – 1er Tour : Memphis ressuscite Maggert….et McIlroy

Par le 8 juin 2012
email
Print Friendly and PDF

Le TPC Southwind porte bien son nom. Le vent qui a balayé le parcours a rendu les choses compliquées pour les joueurs dans ce 1er tour du St. Jude Classic. A ce petit jeu, c’est Jeff Maggert qui s’en est le mieux sorti dans les parties du matin. L’Américain de 46 ans a ensuite été rejoint en tête à -4 par un autre revenant John Merrick. Rory McIlroy s’est rassuré avec une bonne carte de 68 (-2).

 

Sur le « petit » tracé de Memphis (6623 mètres), la précision au drive est cruciale. A ce titre on attendait beaucoup plus du jeune sniper Zach Johnson que de l’expérimenté Jeff Maggert. Le premier est redescendu de son nuage (1 victoire et deux 2e places en un mois) pour rendre une carte de 73 (+3). Quant à Maggert, certes il n’affichait pas la même forme (9 cuts ratés sur 12 cette saison) mais il semble bien se plaire sur le tracé qui a vu la dernière de ses trois victoires sur le PGA Tour en 2006.

En tête à -4, Jeff Maggert a un temps été dépossédé de la sa place de leader par John Merrick avant que ce dernier ne parte à la faute en concédant un bogey sur le 18. A 30 ans, l’Américain toujours à la recherche d’un Top 10 cette année commence par un 66, soit le même score que lors du 1er tour l’année dernière, une édition qu’il avait terminée à la 11e place.

 

Une partie Daly – McIlroy ce week-end ?

 

 

Les deux hommes devancent d’un coup un groupe de quatre joueurs : Jeff Overton, Seung-Yul Noh, J.J Henry et le meilleur ami de Tiger Woods, l’Indien Arjun Atwal.

Dans ce leaderboard très ramassé on retrouve pas moins de onze joueurs à -2. Un groupe dont fait partie Rory McIlroy, un score rassurant pour le Nord-Irlandais qui restait sur trois cuts ratés : « Mon club est en meilleure position (ndlr : il avait tendance à se bloquer au sommet du backswing). C’est le meilleur round que j’ai joué depuis longtemps mais ça aurait pu être encore mieux ».

Aussi étonnant que ça puisse paraître, John Daly a lui aussi joué -2 et partage la même frustration : « Je sais que je devrais être heureux de la manière dont j’ai joué, c’est vrai que j’ai bien tapé la balle mais je n’ai pas rentré assez de putts (ndlr : 28 putts). Mais c’est sympa d’être déçu après avoir joué -2 ». Mais le plus rassurant pour les fans de Long John, c’est le calme qu’a montré l’Américain après avoir envoyé sa balle dans l’eau pour un double bogey sur le par 3 du 11. Daly, présent sur invitation cette semaine, a en effet réagi par un birdie sur le trou suivant. Dans une année déjà très riche en émotions sur le PGA Tour, une petite victoire de John Daly ne serait pas de trop…

(Credits photo : Getty Images, AP)

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

 

A propos de Monsieurgolf