Suzann Pettersen triomphe à Evian

Par le 15 septembre 2013
email
Print Friendly and PDF

Son soulagement sur le 18 en dit long. Six ans que Suzann Pettersen attendait de remporter le deuxième Majeur de sa carrière. C’est finalement l’Evian Championship qui lui apporte cette joie. La Norvégienne remporte le 1er Majeur de l’histoire du golf en Europe continentale au terme d’un joli duel face à la prometteuse Lydia Ko.

 

Dur de lire le dernier putt quand les larmes montent. L’émotion de Suzann Pettersen sur le 18 d’Evian fait plaisir à voir.

En effet, à 32 ans, la Norvégienne ne compte plus les occasions ratées en Majeurs, notamment à cause d’un putting défaillant.

Durant ce tournoi réduit à trois tours, c’est davantage son mental qui lui a permis de remporter sa 4e victoire cette saison. Le scénario du 17 résume à lui seul le scénario de sa journée.

Même poussée dans ses retranchements, celle qui sera n°2 mondiale demain parvient à sauver son par grâce à un jeu de fer (de nerfs) à toute épreuve. Derrière, sa seule vraie rivale Lydia Ko, ne parvient pas à saisir ses chances de birdies.

Ko, talent compte double

La scène est d’ailleurs surréaliste sur le 18, Ko et Pettersen qui rigolent ensemble. L’une à 16 ans, est encore amateure, l’autre a 32 ans et s’apprête à célébrer sa 14e victoire sur le LPGA Tour, sans doute la plus belle après son McDonald’s LPGA Championship en 2007.

En plus de la découverte du nouveau Evian, une partie du public français (l’infime minorité qui ne lit pas Monsieur Golf) a pu faire connaissance avec Lydia Ko. Cette jeune fille pétrie de talent, qui ô sacrilège considère encore le golf comme un jeu, quitte à renoncer à plus d’un million de dollars de gains, rien qu’en 2013 (sans compter les 260 000$ de la 2e place à Evian).

Derrière, c’est une autre jeune promesse du golf mondial qui termine 3e, Lexi Thompson, ancienne plus jeune vainqueure sur le LPGA Tour à 16 ans (détrôné en 2012 par les 15 ans de Lydia Ko). Aujourd’hui âgé de 18 ans, Lexi accroche là un résultat qui pourrait donner une sorte de deuxième départ à sa jeune carrière.

Stacy Lewis déçoit…les Françaises aussi

Lexi déjà 2e en 2010, commence à sérieusement tourner autour d’une victoire à Evian tout comme Stacy Lewis.

2e des deux dernières éditions, la Texane est cette fois-ci passée totalement à côté de sa dernière journée (+2 et 6e place finale).

Grosse défaillance également du côté de Mika Miyazato. Longtemps leader du tournoi, la Japonaise a totalement sombré en jouant +8.

+8 c’est également le score sur la semaine d’Inbee Park. Un résultat qui vient confirmer la petite forme de celle qui est toujours largement n°1 mondiale.

Miyazato fébrile, Park hors-sujet, cette édition 2013 du nouveau Evian Championship marque également la fin (un ralentissement ?) du règne des Asiatiques victorieuses des quatre dernières éditions.

Nous aurions bien aimé que cette hégémonie soit contestée par les Françaises, malheureusement il n’en a rien été. Karine Icher et Joanna Klatten ayant raté le cut, il revenait à Gwladys Nocera de porter les couleurs françaises ce dimanche. Au final, l’ancienne n°1 européenne termine elle aussi à +8 (67e).

Une meilleure météo et des françaises plus en en réussite, c’est tout ce qu’on peut souhaiter pour l’édition 2014.

LEADERBOARD

(Credits Photo : Getty)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.