The Mc Gladrey Classic : Un tournoi de quartier

Par le 18 octobre 2012
email
Print Friendly and PDF

Comme l’a récemment dit McIlroy, les saisons sont de plus éreintantes pour les joueurs. Heureusement que le PGA Tour a prévu des tournois de fin de saison sur le pas de la porte comme ce McGladrey Classic.

Ce troisième tournoi des Fall Series se déroule en effet sur le parcours de Sea Island en Géorgie. Un petit coin de paradis de 12000 âmes et quasiment autant de joueurs du PGATour ( !). Un lieu rendu populaire par un certain Davis Love III, encore au départ cette semaine.

Zach Johnson partage avec son ancien capitaine le statut de résident, avec en plus l’étiquette du favori cette semaine. Vainqueur à deux reprises cette année, c’est un Johnson requinqué par deux semaines de repos qui s’attaquera à ce parcours qu’il connaît par cœur.

Il sera également intéressant de voir comment va se comporter Jonas Blixt, impressionnant la semaine dernière. Alors certes, on connaît la rengaine du « difficile d’enchaîner après une victoire ». Un cliché dont le pendant pourrait être « une victoire peut libérer un joueur » comme l’a prouvé le rush de Jason Dufner cette année par exemple. Une victoire ou même un bon résultat, pourrait installer le Suédois dans le Top 30 de la Money List et donc lui offrir son premier Masters l’année prochaine.

 

Année blanche pour Furyk ?

 

Des bonnes semaines de golf Jim Furyk en a accumulé cette année avec 7 Top 10. Problème pour l’Américain la colonne victoire est toujours vierge malgré une moyenne de score de 68.41, juste derrière Tiger Woods et Rory McIlroy.

« Je suis satisfait de la manière dont je joue mais quand je regarde en arrière j’ai quand même beaucoup de regrets » a-t-il déclaré faisant notamment référence à son final raté à l’US Open.

Le 23e joueur mondial a par ailleurs déclaré que sa saison prendrait fin dimanche. Cette semaine est donc sa dernière chance pour éviter une deuxième année blanche consécutive. Une série d’insuccès qui dure depuis la FedEx Cup 2010 qu’il avait remportée.

Des playoffs maudits également pour Vijay Singh qui avait remporté le Deutsche Bank la même année. Quatrième la semaine dernière le Fidjien a  montré qu’il avait le jeu pour enlever deux ans de poussière son palmarès.

Enfin l’intérêt principal de ces tournois de fin de saison, c’est bien sûr de connaître les joueurs qui auront l’honneur de jouer avec Romain Wattel et Victor Dubuisson sur le PGA Tour  en 2012 (oui oui l’euphorie Espagne- France peut également toucher le golf !).

Un Top 125 qui devrait se décanter avant le dernier tournoi de la saison la semaine prochaine à Disney World.

A propos de Monsieurgolf