Tiger Woods (+5) : « Mon petit jeu a été horrible »

Par le 5 décembre 2014
email
Print Friendly and PDF

-c- Getty Tiger 2015

Pour son retour à la compétition après quatre mois d’arrêt Tiger Woods est apparu en bonne santé et bien en swing dans son tournoi, le Hero World Challenge. Pour ce qui est du score en revanche on repassera puisque Tiger pointe à la dernière position à 11 coups du leader Jordan Spieth.

Pas de langue de bois chez Tiger. Il le dit lui-même, son petit jeu « a été horrible ».

Ce n’est bien sûr pas l’entraînement qui lui manque sachant qu’il possède tout ce qu’il faut dans sa maison de Jupiter en Floride.

Problème, l’herbe en bermuda sur le parcours d’Isleworth était plus collante que celle sur laquelle il s’entraîne chez lui et qu’il garde volontairement très sèche toute l’année. A cette circonstance atténuante vient également se greffer un changement de technique sur les petits coups, il expérimente et ça se voit.

Après une longue période d’arrêt, le petit jeu est dans la plupart des cas le secteur où le joueur éprouve le plus de difficultés. En plus du manque de sensations, Tiger le dit lui-même il « travaille sur la manière de releaser son club sur tous les coups du putting au driver ».

Changement de technique plus manque de sensations. Le cocktail est radical pour obtenir un bêtisier des pires chips dans la carrière de Tiger comme vous pouvez le voir sur ces vidéos.

Un grand jeu au rendez-vous

Dans son tournoi, jamais Tiger n’avait joué 77, un score qui le place bon dernier de ce tournoi à 18 joueurs.

Malgré ce constat un peu cruel, le long jeu n’a pas été mauvais malgré une première mise en jeu hors-limite puis quatre autres fairways ratés d’entrée (+5 sur l’aller).

Sur le retour, l’actuel 24e joueur mondial n’a raté aucun fairway et seulement deux greens. Un putting lui aussi en berne l’a empêché  de faire mieux que le par sur le retour d’Isleworth, un parcours sur lequel il a joué près de 200 rounds en compétition.

Ce score de +5 le place à 11 coups du leader Jordan Spieth. Si le retard du Tigre est anecdotique, l’identité de l’homme de tête l’est moins.

En effet, le Texan de 21 ans est en chauffe malgré un 3e continent visité en 3 semaines : 3e au Japon puis vainqueur en Australie la semaine dernière, Spieth pourrait bien remplir l’objectif qu’il s’était fixé en début d’année : Gagner au moins deux tournois cette année.

Même s’il y parvient, ça sera en catimini car tous les yeux continueront d’être braqués vers Tiger Woods. Un Tiger qui n’a ressenti « absolument aucune douleur pour la première fois depuis longtemps ».

Une petite victoire pour lui…et pour nous aussi !!

LEADERBOARD HERO WORLD CHALLENGE

 

(Credits Photos : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.