Tiger Woods : « J’ai respecté mon plan de jeu »

Par le 15 juin 2012
email
Print Friendly and PDF

Tiger Woods, 2e à -1

“Je me suis contenté d’appliquer mon plan de jeu. C’était ça mon objectif et j’ai réussi à le faire. J’ai fait quelques petits ajustements car le vent a changé de sens et les fairways étaient plus rapides. On savait que le parcours allait se durcir tout au long de la semaine, mais on ne pensait pas qu’il allait devenir si rapide dans la nuit de mercredi à jeudi. La veille j’avais également joué le matin et ce n’était pas la même chose. C’est comme s’ils avaient utilisé le sub-air (ndlr : système de chauffage qui permet notamment de sécher les greens) sur tout le parcours. Il a fallu s’adapter et c’est ce que j’ai réussi à faire. Tous les compartiments de mon jeu ont été satisfaisants aujourd’hui. Je suis resté patient et je suis très content d’avoir pu respcter mon plan de jeu »

Graeme McDowell, 2e à -1

“C’est un bon départ. C’est important de bien se lancer très tôt dans la semaine car sinon le parcours commence à avoir le dessus sur vous et vous maltraite pendant le reste de la semaine. Ce n’est pas le genre de tracé où on peut attaquer tous les drapeaux, il faut tracer son chemin petit à petit, c’est la seule voie possible. Aujourd’hui (hier) mon but était de me dire, « si tu es malade sur un trou, si ça va mal, prends ton médicament, prends ton bogey et passe à autre chose ». C’est ce que j’ai plutôt bien fait aujourd’hui  »

Justin Rose, 2e à -1

“Evidemment, les choses commencent bien mais je ne vais pas m’emballer pour autant. Dans ce tournoi plus qu’un autre, le plus important est de rester sur une bonne lancée et de rester concentrer. Vous ne pouvez pas vous relâcher pendant une seule seconde. Désormais, le 1er round c’est fini, je n’y pense plus, tout ce qui m’importe c’est mon premier tee shot demain. Je me dit vraiment que c’est une longue et dure semaine, donc je préfère juste me concentrer sur demain et le prochain coup que j’aurais à jouer. Dans ce tournoi plus qu’ailleurs, je pense que c’est le genre d’approche à adopter ».

Luke Donald, 140e à +9

“Comme je l’ai dit plus tôt dans la semaine, à l’US Open la marge d’erreur est vraiment très infime. Si vous êtes un peu en dedans, comme c’était mon cas aujourd ‘hui, alors c’est terrible. Si vous n’êtes pas très bien dans le jeu, alors vous devez chipez près des trous pour assurer vos putts, c’est justement ce que je n’ai pas réussi à faire. Mon putter était vraiment très froid aujourd’hui, sans ça j’aurais peut-être pu rendre un score plus honorable. Ce parcours est très dur, je pense même qu’il était encore plus dur que mercredi, et je n’ai pas su sortir les coups dont j’avais besoin »

“Dans ma partie, avec les trois premiers joueurs mondiaux, nous n’avons fait que trois birdies. Ca vous donne une idée de l’exigence du parcours. Parfois avec certains drapeaux, la fermeté des greens et la direction du vent, le mieux que l’on pouvait faire c’était se mettre à six mètres du drapeau. C’était un vrai défi. J’ai essayé de rester patient et positif mais je n’ai pas réussi à convertir le peu d’opportunités que j’ai eues ».

Nick Watney, 2e à -1

“La journée n’avait pas bien commencé et pourtant je jouais bien, mais ça ne rentrait pas. J’ai concédé quelques coups comme sur le 17, qui ressemblait plus à un par 6 (ndlr : par 5 qui peut faire jusqu’à 612 mètres). Je me suis vite retrouvé à +3 sans faire trop de fautes, et puis il y a eu cet albatros sur le 17. C’est un coup qui restera dans ma mémoire c’est sûr. Dans l’ensemble je suis content de ma journée ».

Bubba Watson, 125e à +8 

Tiger a fait du Tiger, c’était très beau à regarder. C’est ce que tous les gens veulent voir. C’était très plaisant de le voir frapper la balle comme il l’a fait. Il a fait quelques bogeys, mais réussir à jouer sous le par sur ce parcours, c’est très bien. En ce qui me concerne, c’est beaucoup moins bien c’est sûr. Ce parcours est beaucoup trop dur pour moi mais il reste encore un jour pour se battre. Après, vous aurez toujours des gars qui vont réussir à scorer bas comme Tiger. D’autres joueurs vont continuer à bien jouer, Tiger aussi ».

Phil Mickelson, 93e à +6 

“C’est un vrai test. Je pense que si vous jouez efficacement, si vous parvenez à contrôler le vol de votre balle, comme Tiger ou d’autres l’ont fait, alors vous pouvez espérer jouer dans le par voire mieux. On ne joue pas dans ces conditions très souvent. Demain, je vais essayer de voir si je suis capable de jouer sous le par, ça va être un beau challenge. Il faut que j’oublie ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Je ne peux plus vraiment penser à gagner, mon but maintenant, c’est de passer le cut, et c’est ce que je vais essayer de faire en jouant sous le par demain »

Michael Thompson, leader à -4

“Ca s’est encore mieux passé que ce que j’espérais. J’aurai signé des deux mains pour une  carte dans le par, peut-être même à +2. Je pense que ca devrait se gagner aux alentours du par. Je ne pense pas que je vais rester longtemps à -4. Aller plus bas, ça serait merveilleux mais ça va être une semaine difficile. Celui qui gagnera sera  celui qui aura été le plus patient cette semaine ».

Résumé du 1er Tour

A propos de Monsieurgolf