Tournament of Champions – 1er Tour : Byrd prend son envol

Par le 7 janvier 2012
email
Print Friendly and PDF

L’air d’Hawaï fait du bien à Jonathan Byrd qui est seul leader (-6) après le 1er tour. L’Américain de 33 ans qui sort d’une saison moyenne (cinq Top 10 et 17/26 cuts) doit sa présence au Tournoi des Champions à sa victoire ici même l’année dernière. Très précis avec ses fers (80% de greens) celui qui a joué seize de ses dix-sept tours sous le par sur le Plantation Course de Kapalua devance d’un coup un groupe de quatre joueurs. Parmi eux les deux Bradley, Keegan (25 ans) et Michael (45 ans) qui se sont particulièrement illustrés fer en mains en ne ratant que deux greens chacun. Encore mieux pour Webb Simpson, qui malgré ses 40% de fairways touchés au drive (26e sur 28) ne rate qu’un green et vient lui aussi rendre une carte de -5. Enfin le quatrième dauphin n’est autre que  Steve Stricker dont on se demandait s’il était bien remis de sa blessure à l’épaule qui avait perturbée sa fin de saison. Réponse cinglante du n°6 mondial avec une carte de 68, soit son meilleur départ sur ce parcours qui lui réussit bien (2e en 2011, 10e en 2010 et 4e en 2009).

Syndrome Donald ou pas, Byrd a construit son score grâce à sa précision au drive malgré ses modestes 264 yards (241 mètres) en distance moyenne et également grâce à son putting. Le diplômé de Clemson a aussi été le meilleur sur les greens en gagnant quasiment trois coups et demi sur les autres dans ce compartiment de jeu. Une réussite impressionnante lors notamment de ses neuf premiers trous : « L’aller était amusant, c’est vrai qu’on ne sait jamais comment on va entamer les premiers neuf trous de l’année ». Réponse avec six birdies dont les trois derniers rentrés grâce à des putts de plus de 8 mètres !! Byrd fait généralement bien ses devoirs de vacances, lui qui avait construit son succès ici même l’année dernière, grâce à une série dingue de cinq birdies et d’un eagle sur ses six premiers trous.

Le scénario de 2011 est également parti pour se répéter pour Bubba Watson. Le puissant gaucher, 25e sur ce parcours l’année dernière, rend une modeste carte de 74 (+1) entachée de deux double-bogeys de suite sur les deux derniers trous de son aller. Hormis ces deux accrocs et ses trente-quatre putts, l’Américain s’est quand même « éclaté » driver en main avec 60% des fairways touchés et une distance moyenne de 310,5 yards (284 mètres). Le natif de Bagdad a même envoyé une bombe à 427 yards (390 mètres). Dans ce registre et avec l’aide du vent, la palme revient à Gary Woodland, qui malgré sa journée dans le par, a expédié un drive à 450 yards (411 mètres) !!

 

Pas de pénalité pour Nick Watney

 

Durant cette première journée, treize joueurs sur vingt-sept* ont joué sous le par. Parmi eux pas de Nick Watney. L’Américain a d’ailleurs a été la cible du premier litige arbitral de l’année. En effet sur le trou N°7, son caddie Chad Reynolds s’est mis à plat ventre pour mieux apprécier la ligne de putt de son protégé en se servant de ses yeux bien sûr, mais aussi de sa main. La question pour les officiels était de savoir si cette fameuse main était rentrée en contact avec la surface de putt, ce qui est interdit par l’article 16-1d. Réponse négative de la part des officiels : « Nous avons regardé la vidéo et nous avons pu voir que ses mains étaient juste au-dessus de l’herbe ». Impression corroborée par Webb Simpson qui partageait sa partie : “Je connais Chad Reynolds depuis des années, et je pense qu’il n’y avait rien de répréhensible, peut-être il y avait t-il quelque chose de bizarre sur le green je ne sais pas ». Le principal intéressé Nick Watney a également tenu a dédouané son caddie : « Ca m’aurait interpellé s’il l’avait fait, on a vu que non donc l’incident est clos tout va bien ». Pour que tout aille vraiment mieux, Watney, double vainqueur l’année dernière et grand espoir du golf US, devra faire mieux que son 73 du jour.

 

*27 et non 28 car Lucas Glover, a endommagé les ligaments de son genou droit en s’exerçant au surf

LEADERBOARD

Rejoignez le fil de discussion, avec les golfeurs passionnés du forum Golftechnic.com

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.