US Open : Les joueurs à surveiller

Par le 12 juin 2014
email
Print Friendly and PDF

scott et McILroy

Lister les favoris façon café du Club House non. Faisons tout d’abord un point sur le parcours de Pinehurst, un parcours de 6915 mètres, comme à Quail Hollow, sauf que ce dernier est un par 72 alors que cette semaine, Pinehurst N.2 se joue en par 70, c’est dire la tâche qui attend les joueurs en termes de longueur.

Repensé par Bill Coore et Ben Crenshaw, ce parcours a retrouvé un look old school . Exit le rough tracé au millimètres près façon Merion 2013 et place à des terrains en friches hors des fairways où sable et hautes herbes s’entremêlent (bonne chance pour la lecture des lies messieurs !).

Enfin, comme c’était le cas lors des précédentes visites de l‘US Open sur ce parcours (1999 et 2005), les greens sont très difficiles à toucher et les joueurs devront la plupart du temps sauver leur par grâce à un petit jeu aiguisé.

Dernière inconnue, la météo. De la pluie voire des orages sont attendus toutes la semaine du côté de la Caroline du Nord. Dans ce contexte, les joueurs qui portent loin la balle sont a priori avantagés.

Les favoris logiques : Adam Scott et Rory McIlroy

Même s’il n’a jamais brillé à l’US Open (15e au mieux), Adam Scott possède toutes les armes dans son jeu. La place de n°1 qu’il occupe depuis peu semble lui donner encore plus confiance en lui. Depuis qu’il a succédé à Tiger Woods il y a un mois, l’homme d’Adelaïde a remporté le Colonial et fini 4e au Memorial, deux parcours totalement différents.

Longueur, portée de balle, confiance. Rory McIlroy a également tout ce qu’il faut. La météo qui s’annonce cette semaine était à peu près la même lors de son premier succès en Majeur au Congressional en 2011. En termes de petit jeu, on l’a vu très en forme à Wentworth pour résister à la charge de Luke Donald. Seule inconnue : Sa capacité à résister aux accidents. En effet, le Nord-Irlandais est le troisième plus mauvais joueur le vendredi sur le PGA Tour avec une moyenne de score de 73,5. Or selon la plupart des observateurs, la victoire devrait se joueur entre -5 et le par. Pas vraiment les eaux dans lesquelles brillent le Rory que l’on connaît.

Dustin Johnson2

Les outsiders : La « bande » de Whistling Straits

Un Majeur, un parcours long avec du sable un peu partout. Un contexte similaire à l’USPGA 2010 à Whistling Straits. Par pure coïncidence, les deux protagonistes de ce playoff ont tous les deux gagné les deux plus gros tournois de cette année 2014 : Le Masters pour Bubba Watson et le Players pour Martin Kaymer.

Auteur d’un triple sur le 18 avec ce fameux club posé dans le vrai-faux bunker, Dustin Johnson a lui aussi gagné et signé deux places de 2e cette saison. Toujours aussi long au drive (2e), l’actuel n°15 mondial était jusqu’il y a peu leader des greens touchés en régulation. Par le passé il a déjà démontré qu’il savait faire sous la pluie comme à l’Open 2011 au Royal St. Georges.

-c- AP Sergio Garcia

La surprise : Sergio Garcia

62 départs en Majeurs et toujours aucune victoire pour Sergio Garcia, donc oui quelque part ça serait une surprise de la voir enfin triompher. Jadis autoproclamé « pas assez bon pour gagner un Majeur« , le Valencien possède le profil idéal. Longueur, vol de balle, créativité, le 8e joueur mondial est aussi celui qui fait le moins de bogey sur le PGA Tour. Une qualité qui lui a notamment permis de cumuler cinq Top 10 en huit départs cette saison sur le PGA Tour.

S’il faut parler de « vraie » surprise, pourquoi pas Jonas Blixt. Doté de superbes mains et d’un mental redoutable, le Suédois reste sur deux Top 5 en Majeurs, why not ?

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.