US Senior Open : Chapman assassine Langer

Par le 16 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

Fans de John Lennon, désolé de vous avoir accroché avec ce titre. C’est même Bernhard Langer qui s’est fait hara-kiri lors du dernier tour de cet US Senior Open. Parti avec quatre coups d’avance sur ses poursuivants, l’Allemand a très vite sombré avec un double bogey sur le 2. Une mésaventure qui a remis dans la course ce qu’il se fait de mieux sur le Champions Tour. Un cercle de joueurs redoutés dont fait désormais parti Roger Chapman, victorieux de son 2e Majeur cette saison.

 

Au soir du dernier tour, c’est l’avance avec laquelle Bernhard Langer allait remporter son 4e Majeur sur le circuit Senior qui faisait débat. Le premier n°1 mondial de l’histoire (1986) n’avait en effet que raté quatre greens de la semaine et s’était montré d’une réussite affolante sur les greens le samedi. Le vent a tourné dimanche, au sens propre comme au sens figuré. Un vent d’ouest qui a balayé le parcours d’Indianwood dans le Michigan et ramené dans la course toutes les pointures du Champions Tour.

 

Chapman : deux victoires, deux Majeurs !

 

Avec une dernière carte de 66, la meilleure du jour, c’est bien Roger Chapman qui s’est montré le plus fringuant sur les greens torturés de Lake Orion. Avec un score final de -10, le Britannique devance de deux coups un groupe de quatre joueurs prestigieux composé de Bernhard Langer, Tom Lehman, Fred Funk et Corey Pavin. Ce dernier pourra longtemps regretter la pénalité de deux coups subie le premier jour. L’ancien capitaine de Ryder Cup avait en effet caressé d’un peu trop près sa balle à l’adresse sur un chip depuis le rough. Ce n’est qu’à la vidéo, et après plusiers ralentis, que les officiels avaient acté que la balle n’était pas revenue dans sa position initiale.

Rien ne dit que sans cette pénalité, Pavin aurait remporté cet US Open. On serait même tenté de penser  le contraire devant la maîtrise affichée par Roger Chapman ce dimanche. Etonnante trajectoire pour ce joueur, vainqueur d’un seul tournoi en 606 départs sur le Tour Européen. Ancien officiel sur l’European Tour en 2007 et 2008, il a ensuite décidé d’embrasser une carrière chez les seniors. En l’espace de 6 semaines, ce quasi-inconnu de 53 ans vient de remporter ses deux premières victoires, deux Majeurs !

Il sera donc à surveiller dans deux semaines à Turnberry pour le Senior Open, le 5e et dernier Majeur de la saison. L’occasion pour lui de s’offrir un éventuel duel au soleil avec Tom Watson pour rattraper le temps perdu…

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

 

(Credits photo : Getty Images)

A propos de Monsieurgolf