USPGA – 3e Tour : McIlroy avant l’orage

Par le 12 août 2012
email
Print Friendly and PDF

Rory McIlroy a profité du 3e tour pour prendre la tête de ce 94e PGA Championship. Après avoir joué -4 sur ses neufs premiers trous, le Nord-Irlandais a été prié d’arrêter le massacre. L’orage qui a frappé la Caroline du Sud vers 23 heures en France a en effet interrompu les parties. Une pause salutaire pour Tiger Woods qui glissait doucement au leaderboard.

 

Rory McIlroy, Adam Scott et Vijay Singh sont les grands gagnants de cette journée de samedi. Les deux premiers ont joué -4 sur leur neuf premiers trous et viennent se placer respectivement à la 1ère et 2e place. Le grand déçu du Royal Lytham est à -5 pour la semaine à un coup du Nord-Irlandais. Rors qui partage sa première place avec un Vijay Singh étonnement adroit sur les greens.

Woods : 2,5m pour survivre ?

Le grand Fidjien joue -2 sur les 7 premiers trous. Dans la même partie, son meilleur ennemi Tiger s’est doucement éteint. Agacé par des putts pour birdies ratés sur ses premiers trous, Woods a ensuite visité le rough pour finalement posté trois birdies aux trous n°4,5 et 7.

Bras gauche déconnecté du corps, manque de rythme, on retrouve la même recette qu’à l’US Open et au British. Deux Majeurs où le Tigre n’a pas su conclure le week-end. Lors de ces deux rendez-vous, il avait commencé très tôt avec un bogey pour ensuite s’enliser dans une spirale négative. Ce dimanche, à son retour sur le parcours, il aura un putt de 2m50 pour le par sur le trou n°8. S’il le sauve, il lui restera alors 28 trous pour combler les cinq coups de retard qu’il a désormais sur la tête.

Côté météo, tout devrait se terminer aujourd’hui. A signaler que Bo Van Pelt et Steve Stricker ont eu la bonne idée de finir leur partie en rendant une carte de 67. Respectivement à trois et quatre coups de la tête, les deux hommes n’auront plus que 18 trous à jouer ce dimanche. Toujours bon à prendre sur un parcours de 7000 mètres…

(Credits photo : EPA)

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

 

A propos de Monsieurgolf