Valero Texas Open : Ben Curtis solide dans la tempête

Par le 22 avril 2012
email
Print Friendly and PDF

Ben Curtis tient bon. L’Américain a profité d’une journée particulièrement venteuse pour porter son avance à trois coups dans ce Valero Texas Open.

Le PGA Tour pourrait bien connaître un deuxième dimanche de suite dépourvu de tout suspense. Après la victoire écrasante de Carl Petterson à l’Heritage, Ben Curtis semble en effet prendre le même chemin. Meilleur joueur de la semaine sur les greens et sur les mises en jeu, le vainqueur du British Open 2003 a tout de même connu un 3e tour mouvementé puisque deux doubles bogeys sont venus entachés son aller. Mais l’Américain a bien résisté par la suite pour finalement rendre une carte de 73 (+1).

Même avec cette carte compliquée, Curtis a fait mieux que la moyenne. Sur un TPC San Antonio balayé par des rafales de 40 à 50 km/h, seuls dix-neuf joueurs ont joué sous le par. Un vent qui a balayé quelques anonymes en haut du leaderboard pour laisser place à des joueurs à qui on aurait volontiers prêté le statut d’outsider en début de semaine.

C’est le cas bien sûr de Matt Kuchar auteur de la meilleure carte du jour (67). Le 15e joueur mondial se replace dans le Top 10 à six coups du leader. Kuch’ brillamment imité par John Huh (67), vainqueur un peu plus tôt cette année au Mexique après un playoff de huit trous face à Robert Allenby. Cette semaine, le jeune rookie fait preuve de la même ténacité puisqu’avant de se retrouver à la 3e place à -4, Huh avait joué les huit premiers trous du tournoi en +9 !

 

Charlie Wi première ?

 

Au chapitre des joueurs qui ne lâchent pas le morceau, Charlie Wi mérite également une palme. Voilà maintenant 168 tournois que le Sud-Coréen cherche à s’imposer sur le PGA Tour. Et c’est au prix d’une journée mouvementée (six pars et une carte à -1) que Wi se retrouve en bonne position à cinq coups de Ben Curtis. Les amateurs de beaux swings prédisent en revanche une attente beaucoup moins longue pour Seung-Yul Noh. Le rookie Sud-Coréen de 20 ans ne s’est jamais retrouvé aussi bien placé pour la gagne sur le PGA Tour, le voilà 3e à égalité avec Charlie Wi.

Enfin même s’il vient d’enchaîner deux dernières cartes moyennes de 73 et 74, Matt Every occupe toujours la 2e place à la faveur de son 63 inaugural. L’Américain reste cependant à trois coups de Ben Curtis, une avance qui peut fondre en un trou sur ce terrible et impopulaire TPC San Antonio. Un parcours qui a notamment fait craquer David Mathis et Cameron Tringale. Respectivement 2e et 3e avant le moving day, les deux hommes ont rendu des cartes à +5 et +4. Ces scores rédhibitoires sur la plupart des parcours du PGA Tour, les maintiennent malgré tout dans le Top 10 de ce tournoi.

(Credits Photo : Tom Reel – San Antonio Express)

[box type= »download »] Leaderboard[/box]

 

 

A propos de Monsieurgolf