Westwood chambre Levet

Par le 6 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

Tout commence par un drive égaré sur le 9e trou du Golf National pendant l’ Open de France : « Ma mise en jeu a pris la pente, je ne m’attendais pas à ce qu’elle roule jusqu’à l’obstacle d’eau ». Heureusement pour Lee Westwood, sa balle est encore jouable, mais pour se faire le Brittannique doit prendre son stance dans l’obstacle.

Sans aucune inimitié, et avec son sens de l’humour typiquement British, Lee Westwood a précisé qu’il avait préféré  garder ses chaussures et chausettes pendant l’éxécution de son coup : « J’ai préféré y aller douceur car je ne savais pas ce qu’il pouvait m’attendre dans l’obstacle. Thomas avait sauté et s’était cassé la jambe donc j’ai préféré être prudent « .

En plus d’être un bon client pour les médias, Lee l’est également sur le parcours. Parti du 10, l’ex-numéro 1 mondial était +4 après six trous avant de « se réveiller et jouer comme un professionnel » avec quatre birdies sur ses sept derniers trous. Une première carte de 70 (-1) qui ne semble pas le satisfaire pour autant : « Le parcours est certes difficile mais demain je jouerai mieux et j’irai plus bas »

(Credits Photos : Getty Images)

A propos de Monsieurgolf