WGC Cadillac – 1er tour : Le monstre, c’est Tiger !

Par le 8 mars 2013
email
Print Friendly and PDF

 

Cette année avec Tiger Woods c’est tout ou rien.

Méconnaissable à Abu Dhabi ou à l’Accenture Match Play, le Californien est sorti de sa torpeur pour jouer 9 birdies et rendre une carte de 66 (-6) sur le parcours du Blue Monster au Doral.

Un score qui permet au sextuple vainqueur de cette épreuve d’être en tête après ce 1er tour en compagnie de Sergio Garcia, Graeme McDowell, Bubba Watson et Frederik Jacobson.

 « J’aurai même pu aller un peu plus bas »  a d’ailleurs commenté le Tigre, auteur seulement de deux rounds dans sa carrière avec plus de 9 birdies. Et ça aurait facilement pu être le troisième ce jeudi  grâce notamment à une réussite impressionnante sur les greens avec seulement 23 putts.

Stricker : « Tiger si tu me paies, je pourrais jouer un peu moins »

« J’ai passé pas mal de temps avec Steve (Stricker) au putting green. Tout ce qu’il me dit de faire, je le fais. C’est un des meilleurs putters que j’ai connu. Il m’a fait retrouver la posture que j’avais à Torrey Pines et que j’avais un peu perdue. Je me suis senti aussi bien qu’à Torrey et après j’ai commencé a enfilé les putts ».

Comme lors de la dernière Presidents Cup en 2011, les remèdes du Docteur Stricker ont été efficaces. A entendre ce dernier, on a même l’impression qu’il pourrait facilement devenir son putting coach : « J’ai remarqué que la posture qu’il adopte en plein swing influe sur celle qu’il a au putting, son grip redevient plus fort également. Après l’avoir quitté, il semblait à nouveau à l’aise, d’ailleurs je lui ai dit que s’il était ok pour me payer, moi de mon côté je pourrais jouer un peu moins » a ironisé le préretraité le plus compétitif du PGA Tour.

Du pur Mickelson

Stricker à -5 partage en effet la 6e place avec Hunter Mahan, Peter Hanson et Phil Mickelson. Avec Garcia et Mickelson, les « amis » de Tiger sont au rendez-vous, ça promet.

Ca promet d’autant plus que pour la 1ère fois depuis Pebble Beach l’année dernière, les deux monstres sacrés que sont Woods et Mickelson sont en forme la même semaine.

« Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en termes de patience, d’énergie sur le parcours, mais ça a été, j’ai pu rester concentré durant toute ma journée » ainsi commenté Lefty  qui revient d’une longue pause vacances en famille.

Une pause salutaire puisque pour la 15e fois en 10 ans, l’homme de San Diego a réussi à rendre une carte sans bogey. Lors des quatorze fois précédentes, Mickelson est reparti avec le trophée à cinq reprises, dont la dernière récemment à Phoenix. Une grande semaine en vue pour Mickelson qui nous a offert un superbe chip depuis le car path  sur le 17. (voir résumé vidéo)

Rory McIlroy toujours dans le doute

Sans connaître la même réussite, Rory McIlroy a également pas mal visité le parcours de Miami avec un 3/14 au niveau des fairways touchés. Associé à Luke Donald et Tiger Woods, le n°1 mondial est tout de même parvenu à sauver une carte de 73 (+1).

« Pour être honnête, j’ai un peu lutté aujourd’hui. J’ai joué quelques bons coups, d’autres beaucoup moins bons. J’ai encore trois rounds à jouer pour essayer de rattraper tout ça, on verra comment ça va se passer  (…) Ca m’a fait du bien de finir par deux birdies (au 7 et au 8), ça limite les dégâts ».

Dégâts limités  mais résultat décevant également pour Lee Westwood, pourtant très en forme en ce début de saison (+1). Même score pour Ernie Els, vainqueur ici en 2010. Un statut d’ancien vainqueur qu’a parfaitement honoré le tenant du titre Justin Rose avec un -4.

LEADERBOARD – 2e tour sur Golf+ à partir de 20H sur Golf+ (Live)

[ooyala code= »5iZzcwYTop5ig0-aXzAkOktkm9co3sp4″]

 

(Credits Photo : Brad Barr – USA Today)

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.