Zurich Classic – 2e tour : Dufner en terrain connu

Par le 28 avril 2012
email
Print Friendly and PDF

JasonDufner s’est encore mis en position de gagner son premier tournoi sur le PGA Tour. Grâce à un deuxième carte de 65 (-7), l’ancien élève d’Auburn s’empare de la tête du Zurich Classic à -12.

Si les tournois du PGA Tour ne durerait que deux jours, alors Dufner ne serait pas loin du Top 10 mondial. En tête le vendredi soir lors de deux de ses quatre derniers départs (Augusta et Innisbrook), le patibulaire Américain occupe encore cette place sur le parcours du TPC Louisiana.

Je me suis beaucoup penché sur ce que je dois améliorer mentalement et émotionnellement. J’essaie d’apprendre de mes peurs mais de toute évidence, je tape la balle différemment quand j’entrevois la victoire” a déclaré Dufner. Ce dernier s’était notamment révélé lors du dernier PGA Championship perdu en playoff face à Keegan Bradley. Un tournoi conclu à la deuxième place comme deux autres de ses 163 tournois sur le PGA Tour.

En achevant son 2e tour par un putt de 9 mètres pour eagle, Dufner a parfaitement justifié son statut de deuxième meilleur scoreur avant le cut.

 

Luke Donald chasse McIlroy

 

Russell Knox (64, record du parcours égalé), John Rollins (66) et Ken Duke (68) sont 2e ex-aequo.Greg Chalmers a également égalé le record du parcours ce vendredi grâce notamment à une approche rentrée de 125 mètres pour eagle.L’Australien déjà très en vue la semaine dernière au Texas, rejoint Steve Stricker et Ernie Els, troisièmes à -10.

Approche rentrée depuis le fairway également pour Luke Donald (65) qui corrige le tir après son 73 de la veille. Le Britannique est pour l’instant 22e à -6, il lui reste donc deux jours pour éventuellement s’inviter dans le Top 6 de ce tournoi. Un résultat qui lui permettrait de redevenir nº1 mondial en lieu et place de Rory McIlroy.

Lendemain de Masters difficile pour Bubba Watson. Le champion en titre de ce Zurich Classic ne passe le cut que d’un coup après deux cartes de 71. Bubba a même eu le malheur de toucher un spectateur à la tête après un drive raté sur le 2. Plus de peur que de mal pour Radd Leonard. Ce spectateur, qui était justement venu voir Bubba Watson était même réjoui “d’avoir projeté la balle de Bubba sur le fairway”.

Aucune tête en revanche n’ a remis en piste les drives égarés de John Daly. L’Américain, présent sur invitation d’un sponsor cette semaine, rate le cut après deux cartes de 73 et 80.

(Credits Photo : Associated Press)
[box type= »download »] Leaderboard[/box]

 

A propos de Monsieurgolf