« Aza », toujours reine à Chantaco

Par le 6 octobre 2014
email
Print Friendly and PDF

-c- getty Azahara Munoz Lacoste

Au prix d’un final parfait, Azahara Munoz a conservé son titre lors du Lacoste Ladies Open de France. Moins en vue que l’année dernière, les Françaises ont tout de même réussi un joli tir groupé.

L’expérience a encore parlé.

Avec trois birdies sur les quatre derniers trous, Azahara Munoz a remporté in extremis le Lacoste Ladies Open de France pour la 2e année consécutive. L’Espagnole de 26 ans, pensionnaire du LPGA Tour, remporte ainsi son 3e titre sur le Ladies European Tour (LET).

La désormais 13e joueuse mondiale a coupé la chique aux aux deux joueuses à la lutte avec elle : La belle Galloise Amy Boulden ainsi que Maria Hernandez, leader depuis le 2e tour.

Si Hernandez (28 ans) a surpris, on ne peut pas en dire autant d’Amy Boulden dont la plastique et le jeu offensif commencent à beaucoup faire parler sur le LET. Avec un troisième Top 5 cet été, la Galloise pourrait bien accrocher le titre de rookie de l’année sur le circuit européen.

La surprise Isabelle Boineau

-FFG Isabelle Boineau

Un honneur qui reste loin des préoccupations d’Isabelle Boisneau. Pour sa première année pleine sur le LET, l’ancienne joueuse de l’Université d’Arizona n’avait guère brillé jusqu’à cette semaine à Chantaco.

Après un aller canon (31) la jeune Marseillaise aurait même pu prétendre à mieux. Elle termine tout de même 5e et meilleure française. Gwladys Nocera termine 8e et Anne-Lise Caudal en regain de forme finit en 10e position.

Le nom à retenir : Albane Valenzuela

Albane Valenzuela

Intercalée entre les deux françaises à la 9e place, on retrouve la jeune Suissesse Albane Valenzuela. Une performance incroyable pour cette jeune amateur de 16 ans qui disputait son premier tournoi pro.

Longiligne, déterminée et dotée d’une très belle portée de balle, la jeune Albane a semblée déjà très déterminée à ne pas regarder les pros mais à les battre. De là à en faire la Lydia Ko européenne, il y a un pas mais tout de même gardons un œil sur elle.

Née d’une mère Française et d’un père Mexicain (très bon joueur amateur), Albane Valenzuela, passée par le golf de Saint-Cloud, attire déjà les convoitises des plus universités américaines.

Pour l’heure délectons-nous d’avoir un Open de France féminin diffusé par trois chaînes (Golf+, Golf Channel et l’Equipe 21) et qui rencontre un vrai succès tant auprès du public que des joueuses avec un plateau de top niveau européen.

LEADERBOARD

(Credits Photo : Ladies European Tour, FFG)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

1 Commentaire

  1. The Jewelry Store

    29 avril 2015 at 9 h 50 min

    Nice article, It was practical.

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *