La bonne santé du golf sud-africain

Par le 23 janvier 2012
email
Print Friendly and PDF

Depuis quelques mois, on suivait la montée en puissance de George Coetze sur le tour européen. A 25 ans, le jeune sud africain montrait certaines dispositions. Avec 5 podiums sur les 6 derniers mois 2011, on pensait que son heure viendrait vite pour soulever un trophée. Mais un sud africain peut en cacher un autre, voire plusieurs autres…

Ainsi, Garth Mulroy prenait la main mi novembre, pour remporter la 100ème victoire sud africaine sur le tour à l’occasion de l’Alfred Dunhill Championship. Après une année passée sur le Nationwide tour, le sud africain venait remporter la couronne de N°1 du Sunshine tour en toute fin de saison, avant de repartir jouer le PGA Tour en 2012.

Vint ensuite Hennie Otto qui se rappelait à notre bon souvenir en soulevant le trophée  du SA Open Championship.

Et pour bien commencer l’année 2012, Louis Oosthuizen à l’Africa Open, puis Bredan Grace  avec son doublé au Joburg Open et au Volvo Golf Champions ont lancé la saison. Nul doute que les trophées vont continuer à s’amonceler côté golf sud africain, vu le potentiel affiché…

Charl Schwartzel aura d’ailleurs à coeur de préserver son titre au Masters d’Augusta au printemps, et les vieux lions Ernie Els et Retief Goosen ont démontré ce week end qu’ils avaient toujours le moyen de jouer la gagne sur le tour, même s’ils ne jouent plus aussi souvent les premiers rôles.

Quant à George Coetze, il n’a toujours pas levé de trophée, mais on peut prendre les paris pour 2012, ça ne saurait tarder !

En ce début de saison 2012, à l’image de Brendan Grace en tête de la Race to Dubaï, le golf sud africain se porte bien, merci pour lui !

 

 

 

A propos de Damien Caron

Véritablement passionné par tout ce qui touche la petite balle blanche, Damien suit depuis plus d'une décennie l'actualité des circuits pro, les nouveautés matériel, l'évolution de la sphère web golfique, et le développement du golf en France.

8 Commentaires

  1. Michel

    23 janvier 2012 at 11 h 35 min

    Comment expliquez vous cela ? Il y a des différences au niveau des entrainements ? Ils sont doués dès la naissance ? 🙂
    PS : bravo pour votre blog, enfin une vraie mine d’infos que je recommande à tous les passionnés…

  2. Damien Caron

    23 janvier 2012 at 11 h 49 min

    Merci pour le compliment sur le blog ! 😉

    Pour ce qui est de l’explication du succès des sud afs dans le golf, il faut voir que la culture golf en Afrique du sud est très développée.

    Et que le nombre d’installation de parcours de golf favorise une grande pratique… Il suffit de « survoler Johannesburg » avec Google Earth pour voir que les parcours font partie intégrante du « paysage »…
    Après Gary Player a tracé la route, puis a été suivi par Els et Goosen, on voit que la nouvelle génération est très prometteuse…

  3. Pingback: Actualité Golf Matériel - What’s in the bag ? Brendan Grace - le blog de monsieurgolf

  4. Tom

    25 janvier 2012 at 17 h 16 min

    Sans faire dans la dentelle et ayant vécu plusieurs années en Afrique du Sud (RSA) où j’ai d’ailleurs commencé le golf tellement l’accès est facile. En France, nous avons rendu ellitiste ce sport. Jean VDV, bien qu’adulé par la presse et de la Fédé y est pour beaucoup. Il a une image de looser dans le monde entier et un air très suffisant. Les photos sur lesquels il se présente toujours en costume, cravate et petit gilet sont ridicules et obsolètes. Je suis un globe trotter. J’ai joué partout dans le monde. Bilan : nous sommes à la rue. J’ajouterais que je viens de passer 15 jours au Cap à Stellenbosh. J’ai joué De Zalzie. J’ai payé 65 euros pour 2 green fee + voiturette + un sac de location (Burner + R11… No comment Ils ont des champions car ils possèdent des golf à 10 euros où les gens jouent pieds nus et des golf à 150 euros où la tradition est respectée à la lettre. Je ne vous parle pas de la qualité du service…… Voilà. Il y a des tonnes de choses à dire mais je pense avoir résumé la situation…

    • Romain Luneau

      25 janvier 2012 at 17 h 32 min

      C’est votre avis… moi je l’aime bien, Jean Van de Velde ! Capitaine au Vivendi, faut quand même qu’il soit un peu reconnu par les joueurs. Et je crois qu’il est plutôt très apprécié à la télé anglaise !

  5. Tom

    25 janvier 2012 at 17 h 22 min

    Une anecdote rapide. J’étais au practice. Un gars s’est approché de moi et m’a donné un ou deux conseils… J’apprends que c’est le pro du club. William Guy (2 brittish open à la clé)… Il reste avec moi20 mn et repart le lendemain je lui demande de prendre une leçon. 20 euros le demi heure et dans la foulée il me propose d’aller jouer avec lui. Nous sommes parti avec lui et un de mes amis. Sous forme de cours nous avons fait 9 trous (il joue moins 1 relax…). Prix de la prestations par personne sans les bières 🙂 38 euros : le cours + les 9 trous (golf 5 étoiles)… Tout est dit.

  6. Damien Caron

    25 janvier 2012 at 21 h 41 min

    Oui TOM… il y a des pays où à tous les coins de rue tu trouves un golf, et différents modèles pour y accéder, chez nous on est loin de ça… je pense que c’est plus important sur le développement du golf que le gilet de VDV.

    Sinon, Raphael Jacquelin a marqué un point dans le débat sur la supériorité sud africaine, l’herbe est nettement différente, et les sud afs ont un avantage certain, ils ont appri à jouer là dessus ! Après Louis OOsthuizen, Charl Schwartzel, Ernie Els, et Retief Goosen ont montré qu’ils savaient joué sur tous les terrains… même majeurs.

  7. Pingback: Actualité Golf Telex - Avantha Masters, Jbe Kruger - le blog de monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *