Matériel : Tout savoir sur les lofts des wedges

Par le 24 août 2016
email
Print Friendly and PDF

Golfeur débutant, voire même confirmé, il se peut que ce soit un peu la cacophonie du côté du loft de vos wedges. Dans ce méli-mélo, les manufacturiers ont aussi leur part de responsabilité. Juste un exemple, dans les années 60 un pitching wedge avait un loft légèrement supérieur à 50°, aujourd’hui c’est aux alentours de 45°. Modestement à travers cet article, nous allons vous orienter afin que vos wedges toutes les distances dont vous avez besoin sur le parcours.

WedgesGap1

1/ Compter le nombre de clubs que vous avez dans votre sac du plus long jusqu’au fer 9 (en incluant le putter). Si ce chiffre est de 11 alors vous avez ajouter trois wedges différents, si c’est 10, là vous pourrez “jouer” avec quatre wedges. Attention : Si jamais vous n‘avez que trois clubs après votre fer 9 à 40° de loft, vous allez vous retrouvez à jouer beaucoup de demi-coups au lieu de jouer des pleins coups.

2/ Connaître le loft de son pitching wedge : Votre pitching wedge fait-il 45° ou moins ? Ajoutez-y trois wedges espacés de 4°, 5° tout au plus.

3/ Munissez-vous d’un wedge entre votre pitching wedge et votre sand wedge. C’est précisément le rôle du gap wedge (dont le loft se situe aux alentours de 50°), il fournit une distance idéale entre ces deux clubs. Notre conseil : Entraînez-vous avec ce club au practice pour étalonner votre distance. C’est souvent le dernier club très ouvert de votre sac avec lequel vous ferez des pleins swings.

4/ Vous aussi vous avez le pouvoir de changer le loft d’un wedge. En effet, un wedge à 50° peut facilement faire 49° ou 51° selon la manière dont vos mains sont positionnées. Attention cependant, si vous ouvrez ou fermez la face de votre wedge, vous allez également jouer sur le bounce de celui-ci. Fermez votre club d’1° et vous réduirez le bounce dans les mêmes proportions.

5/ Les wedges très loftés peuvent faire décoller la balle plus rapidement. Passé ce lieu commun, attention, un wedge de 58° degrès maximum est souvent décrit par les techniciens comme la limite entre un bon contact de balle et un bon contrôle du spin de la balle. Il est souvent préconisé qu’un Pitching Wedge à 45° soit suivi d’un Gap Wedge à 50° puis deux autres wedges à 54° et 58°, appelés respectivement Sand et Lob Wedge

6/ N’oubliez pas on peut se faire fitter pour les wedges. Lors de votre prochain fitting pour une série, n’hésitez pas à y adjoindre un fitting pour les wedges. Ca se fait peu et c’est dommage de s’en priver.

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *