Challenge Tour : Choc de compétitivité obligatoire

Par le 26 octobre 2012
email
Print Friendly and PDF

La semaine avait bien commencé, elle pourrait mal se finir du côté du Challenge Tour.

Après le 1er tour, Michael Lorenzo-Vera était en tête et on pouvait même rêver à un quatre sur quatre pour les Français dans le Top 20 Final.

Malheureusement pour le clan Tricolore, le parcours de San Domenico (Italie) a eu raison  des rêves de Grand Chelem.

Mike Lorenzo-Vera, a dégringolé à la 33e place à -3 après deux cartes de 74 et 72.

Après trois tours, Gary Stal et Alexandre Kaleka sont encore moins bien lotis (39e à -1). Seul Alexander Levy, 20e à -8, semble être en mesure de revenir sur les meilleurs à l’occasion du dernier tour ce samedi. Ca tombe bien, le franco-américain, 25e avant cette semaine, était celui qui avait le plus à gagner dans cette Grande Finale.

 

Gary Stal doit scorer

 

Un Top 20 auquel appartiendra toujours Alexandre Kaleka à l’issu de ce tournoi. Sa mauvaise semaine pourrait tout de même le priver d’une meilleure catégorie sur l’European Tour.

Si pour MLV, l’accession à la 1ère division via l’European Tour est compromise, l’espoir reste entier pour Gary Stal. Le jeune prodige Lyonnais, 13e au classement avant la finale, a besoin d’une bonne carte demain s’il veut s’éviter toute frayeur et rester dans le Top 20.

A signaler la jolie bataille pour la victoire au classement entre Kristoffer Broberg et Gary Lockerbie.  Leader à l’ordre du mérite grâce à ses quatre victoires en six tournois, le Suédois est 12e à -10, soit un coup derrière l’Anglais.

Enfin comme souvent cette année, ce sont les Nordiques qui font la loi au Classement puisque c’est Joachim B Hansen qui est en tête. Toujours placé mais jamais gagnant cette année, le jeune Danois (-17) devance de deux coups le Norvégien Espen Kofstad.

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

(Credits Photo : Phil Inglis)

 

A propos de Monsieurgolf