Challenge Tour – Danemark : Broberg le cannibale

Par le 22 octobre 2012
email
Print Friendly and PDF

Là on est clairement au-delà du simple buzz. Ce dimanche au Danemark, Kristoffer Broberg a tout simplement remporter son 4e tournoi sur le Challenge Tour en six apparitions.

Après avoir écrasé la Nordic League cette année avec trois victoires, ce Suédois de 26 ans avait débarqué sur le Challenge Tour à Saint-Omer pour y signer une 9e place.

S’en est suivi un mois d’août irréel avec trois victoires et une 3e place. Une série synonyme d’accession directe à l’European Tour. Une première division où il n’a pas pour l’instant passé qu’un seul cut, mais vu le phénomène ça pourrait ne pas durer.

C’est en effet la troisième fois seulement qu’un joueur gagne quatre fois sur le Challenge Tour après Thomas Bjorn en 2005 et Warren Bennett en 1998. Thomas Bjorn a depuis la carrière que l’on sait alors que Bennett, miné par les blessures a depuis embrassé une carrière de cadet aux côtés notamment de Trish Johnson et d’un autre cannibale 2012 Bernd Wiesberger.

L’Anglais qui détient le record de cinq succès sur le Challenge Tour pourrait bien être rejoint par Broberg la semaine prochaine : « J’aimerais bien en gagner une 5e la semaine prochaine en Italie. Je ne sais pas comment j’ai réussi à faire tout ça. Je m’entraîne 10 à 12 heures par jour, c’est peut-être pour ça ».
 

Quatre Français en piste pour la Grande Finale

 
Réponse donc la semaine prochaine pour la Grande Finale sur le parcours de San Domenico dans les Pouilles. Adrien Bernadet, meilleur Français au Danemark (16e) ce week-end n’y sera pas.

Quatre Français font partie du Top 45 pour ce dernier tournoi de la saison. Alexandre Kaleka, 7e de la Money List tentera pourquoi d’imiter Michaël Lorenzo-Vera. Le basque qui en 2007 avait commencé la semaine 7e avant de remporter la Grande Finale et le ranking par la même occasion. Mike, qui dans un entretien accordé à nos confrères du Journal du Golf, confiait vouloir « essayer de jouer cette finale » malgré sa rechute au poignet survenue au début du mois lors de l’Allianz Open de Lyon.

Gary Stal de son côté devra rester solide en Italie s’il veut espérer, voire améliorer, sa 13e place au classement. Résultat obligatoire en revanche pour Alexander Levy qui doit encore grappiller cinq places pour rentrer dans le Top 20.

[box type= »download »] LEADERBOARD COPENHAGEN CHALLENGE[/box]

[box type= »download »] CLASSEMENT CHALLENGE TOUR 2012[/box]

(Credits Photo : Kenneth Stoumann)

A propos de Monsieurgolf