Donald Vs. McILroy : Duel au sommet

Par le 8 décembre 2011
email
Print Friendly and PDF

« Ce qu’a fait Luke cette année est unique incroyable »…« je pense qu’en talent pur Rory est devant Woods ». Certes on est loin des conférences de presse Holyfield Vs. Tyson mais le duel entre les deux britanniques pour la 1ère place européenne s’annonce tout aussi excitant.

D’un point de vue mathématique, Rory McIlroy actuellement 2ème de la Race To Dubaï a besoin d’une victoire et que Luke Donald termine au mieux 9ème à égalité avec deux joueurs (deux français tant qu’à faire !!). Si le n°1 mondial est accompagné seulement d’un joueur à la 9ème place, « Luuuke » l’emportera avec….5€ d’avance !!

Un scénario que Rory a parfaitement intégré avant de s’attaquer à l’East Course de Jumeirah : « Je ne compte pas sur une défaillance de Luke car il n’a dû terminer que deux fois hors du Top 10 cette année. La tâche qui m’attend est compliquée mais je vais tout faire pour bien finir l’année ».

Malgré sa victoire dimanche dernier, McIlroy n’est pourtant pas au mieux de sa forme après avoir contracté un virus en début de semaine. Pas étonnant en soi car « Rors » est sur les parcours depuis fin-septembre avec des voyages aux Bermudes et au Moyen-Orient.

L’état de forme de son rival est également une inconnue cette semaine. Donald n’a en effet renoué avec la compétition que la semaine dernière (7e au Nedbank Challenge) après un break d’un mois riche en émotions : « La mort de mon père a été très dure et très triste, heureusement la naissance de mon deuxième enfant est venu mettre un peu de joie dans ce tableau. Je ne sais pas si sa mort sera sans ma tête ce week-end mais ça serait bien de gagner pour lui ».

Mais attention même sous ses aspects de gendre idéal, Luke Donald sait montrer les crocs quand on lui parle de Money List. Il a remporté celle du PGA Tour alors qu’il était deuxième derrière Webb Simpson à neuf trous de la fin. Moment qu’il choisit pour enquiller six birdies de suite et faire coup double en remportant le tournoi et la Money List.

Une chose est sûre les deux hommes aiment ce parcours qui accueillent la grande finale de l’European Tour depuis 2009. Luke Donald a terminé 9ème l’année dernière, encore mieux pour Rory, 3e et 5e ces deux dernières années sur le parcours Dubaïote. Jamais en revanche, le leader de la Race n’a cédé dans la dernière ligne droite.

Rejoignez le fil de discussion, avec les golfeurs passionnés du forum Golftechnic.com

A propos de Monsieurgolf

1 Commentaire

  1. Pingback: Dubaï World Championship : McIlroy met la pression | le blog de monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.