Dubaï World Championship – 1er tour : McIlroy met la pression

Par le 8 décembre 2011
email
Print Friendly and PDF

Ça fait bizarre de voir Luke Donald galérer sur un parcours. Pourtant après un bon aller ( -3), le  n°1 mondial s’effondre, ne touchant qu’un fairway sur le retour et concédant trois bogeys de suite, la faute à trois tee-shots hasardeux. Vase communicant ou pas, Rory Mc Ilroy qui partage sa partie, joue lui un aller dans le par avant d’atomiser le retour. Neuf derniers trous joués en 30 grâce notamment à un putter en feu. Le scénario qui le propulserait à la 1ère place de la Race to Dubaï prend forme après cette première journée. En jouant le par total, Donald est pour l’instant 26e tandis que « Rors » est déjà 3e à -6 avec deux coups de retard sur l’homme de tête Peter Hanson.

Le Suédois joue 64 ce jeudi et égale le record du parcours co-établi par Lee Westwood (2009) et Ross Fisher (2010). Hanson et Mc Ilroy, deux hommes qui poursuivent leur lancée de la semaine dernière à Hong Kong. Paul Lawrie, lui n’a pas très bien figuré la semaine dernière, mais le vainqueur de l’Andalucia Open rectifie le tir en jouant un sublime 65. Un score qu’aurait pu réaliser Sergio Garcia sans son double bogey au 17 alors qu’il était sur une série de quatre birdies de suite. Une prestation qui place el niño en arbitre de prestige. Un costume que l’on pourrait également attribuer à Charl Schwartzel, auteur d’un très solide -3.

Journée plutôt positive pour les Français avec Thomas « MonsieurGolf » Levet et Greg Bourdy bien calés dans le Top 15 grâce à un très bon -2. Greg Havret corrige le tir dans le finish avec deux birdies aux 16 et 17 qui lui permettent de rester dans le par. Enfin, 1er tour plus délicat pour Raph’ Jacquelin qui joue +2.

LEADERBOARD

Rejoignez le fil de discussion, avec les golfeurs passionnés du forum Golftechnic.com

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.