Eye of the Poulter

Par le 2 octobre 2012
email
Print Friendly and PDF

Sa rage de vaincre est aussi belle à voir que son bilan comptable. 4 points sur 4 possibles et un rôle de locomotive qu’il a endossé au-delà de toutes les espérances dans cette Ryder Cup 2012.

Avec son pote d’enfance Justin Rose, il a fait un sans faute dans les deux premiers jours de compétition avant de remporter son match face à Webb Simpson alors qu’il était 2 Down après 4 trous. Il y avait sûrement un peu de Poulter chez Justin Rose lorsque ce dernier est venu arracher un point en battant Phil Mickelson, sans doute le tournant décisif de cette dernière journée.

« Après ça, je vais prendre deux années de repos et je vous revois à la prochaine Ryder Cup» a déclaré le joueur Anglais après la victoire européenne. Les mauvaises langues diront que c’est un peu ce qu’il fait. A 36 ans, son bilan en stroke-play est famélique avec deux victoires sur l’European Tour et aucune sur le PGA Tour.

Petit détail, en cette année de Ryder Cup, Poults a fait 7e au Masters, 9e à l’Open et 3e au PGA Championship. Alors oui, quelques heures après cette remontée fantastique, on a presque envie de faire un autre rêve : Voir Bubba Watson, autre grand chambreur du week-end, transmettre la veste verte au volcanique Poulter…il doit sûrement avoir les chaussures qui vont avec.

 

(Credits Photos : Getty Images)

A propos de Monsieurgolf