FedEx St. Jude Classic : Le plein de confiance avant l’US Open ?

Par le 10 juin 2015
email
Print Friendly and PDF

Dustin JohnsonDernier tournoi avant l’US Open la semaine prochaine, le FedEx St. Jude Classic apparaît comme une bonne répétition pour les joueurs ayant des ambitions majeures. Mickelson, Dustin Johnson, Horschel sont de ceux-là.

Tous les clubs du sac vont être mis à contribution. C’est la règle au TPC Southwind de Memphis, un parcours qui accueille le PGA Tour pour ce tournoi depuis 1989.

Depuis cette date, seuls trois joueurs ont réussi à y triompher plus d’une fois (David Toms, Justin Leonard et Nick Price à deux reprises). Le vainqueur peut donc surgir de n’importe où cette semaine.

Dustin Johnson, vainqueur sur ce parcours en 2010, apparaît comme un des favoris logique. Victorieux cette saison au WGC Cadillac Championship, le 7e joueur mondial reste sur une solide 13e place au Memorial Tournament la semaine dernière. Un résultat cocasse lorsque l’on a appris de l’intéressé lui-même qu’il avait modifié sa position à l’adresse après avoir visionné un pub qui le mettait en scène, on a pas tous cette chance !!

Mickelson, le corps à Memphis, la tête à Chambers Bay

Phil Mickelson sera également scruté cette semaine. Non pas que les observateurs attendent de lui une réaction après son +9 joué le week-end dernier au Memorial, non le plus important sera pou lui de trouver les clés techniques qui lui seront utiles à Chambers Bay la semaine prochaine. Rappelons que l’US Open reste le seul Majeur qui fait défaut au palmarès du joueur de San Diego, six fois 2e de l’épreuve, un « record ».

Tout comme Lefty, Billy Horschel a beaucoup étudié sur place le parcours de Chambers Bay. Orgueilleux, il ne souhaite pas être perçu comme un simple mirage de fin d’été vainqueur de la FedEx Cup. Pour se faire, le 20e joueur mondial joue peu mais joue bien ces derniers temps : 13e du Players et 11e au Memorial, attention à lui sur ce tournoi (6e l’an dernier).

Côté européen, à signaler la présence de Graeme McDowell et du fraîchement qualifié pour l’US Open Luke Donald. Sur un parcours qui récompense les drives bien placés sur le fairway, il pourrait bien avoir leur mot à dire.

Tee Times Round 1 (+7 heures en France)

(Credits Photo : Getty)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.