Honda Classic – 2e Tour : Guthrie en tête, Woods passe le cut

Par le 2 mars 2013
email
Print Friendly and PDF

Une injustice ou une chance, on le saura plus tard.

En effet, la performance de Luke Guthrie est passée au second plan lors du 2e tour de ce Honda Classic.

Grâce à un superbe 63, l’un des rookies les plus attendus de cette année s’empare seul de la tête à -9.

Pour rappel, le diplômé de l’Université d’Illinois avait non seulement remporté deux tournois de suite sur le Web.com Tour en 2012, mais il avait également réussi la prouesse de de faire Top 20 sur chacun des quatre tournois auquel il avait été invité à participer sur le PGA Tour.

Ces deux premiers tours sur le terrible PGA National sont une performance de choix malheureusement éclipsée par l’abandon de Rory McIlroy. Mais qui sait si le fait de ne pas avoir toute l’attention focalisée sur lui ne sera pas bénéfique pour ce jeune joueur de 23 ans.

Camilo Villegas rate le cut !

L’abandon du n°1 a également fait passer au second plan le gadin de Camilo Villegas. Leader à l’issu du 1er tour grâce à une carte de 64, le Colombien rate  le cut en jouant 13 coups de plus que la veille !

Vainqueur de ce tournoi en 2010, Villegas est le premier joueur depuis Jim Renner au Travelers Championship 2011 à rater le cut après avoir été leader.

Dans ce jeu de montagnes russes, Seung-Yul Noh est également éjecté du manège. Un cut raté d’un coup pour le Coréen qui enchaîne un 75 après son 66 du jeudi.

Serena Williams rappelée à l’ordre par la police

Heureusement pour les organisateurs, Tiger Woods évite le couperet de justesse. Deux premières cartes dans le par qui sont loin de satisfaire le Tigre : « J’ai moins bien joué qu’hier mais j’ai mieux putté aujourd’hui. Tout ça fait que je suis dans le par ».

Dans le par et paradoxalement toujours en course pour la victoire. En effet, même s’il ne semble pas semblé en rythme, le n°2 mondial a montré  qu’il avait emmené son génie avec lui en Floride comme sur cette sortie de bunker acrobatique sur le 17.

Ajouté à cette lueur, le souvenir de son 62 de l’an dernier au 4e tour, et vous obtenez un verre à moitié-plein que les fans de Woods rempliront volontiers, à commencer par Serena Williams.

La n°1 mondiale du tennis féminin a en effet été rappelée à l’ordre par les services de sécurité après s’être aventurée à prendre une photo avec son smartphone. Résidente à Palm Beach Gardens, l’Américaine a tout de même publiée quelques clichés sur Twitter ajoutant qu’ « elle avait encore beaucoup de choses à apprendre sur le golf », y compris l’étiquette donc..

Les Britanniques en force

Si Serena était une adepte du PGA Tour, elle pourrait apprécier la qualité du leaderboard. Outre des second couteaux bien affûtés (Michael Thompson 2e, Boo Weekley et Graham DeLaet 3e), la colonie européenne est bien placée pour mettre fin à l’hégémonie américaine sur le PGA Tour (8 victoires sur 8 cette année).

Désormais résident floridien, Lee Westwood est le mieux placé en compagnie de  Justin Rose à -6. Graeme McDowell, déjà très en vue à l’Accenture Match Play confirme lui aussi avec un score de -5. Enfin belle démonstration de golf de la part de Martin Kaymer, -3 pour la semaine, mais auteur d’un bon 66 dans la même partie que Woods et Rose.

Dans un leaderboard encore très ramassé, Dustin Johnson (-3), Keegan Bradley (-4) et Rickie Fowler (-4) n’ont sûrement pas dit leur dernier mot.

LEADERBOARD

 

[ooyala code= »l0c3ZyOTrQmsOXPecWwQGQ_iP7z1pxn1″]

(Credits Photos : Getty Images)

 

 

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.