La révolution Rocketbladez

Par le 25 octobre 2012
email
Print Friendly and PDF

L’opération marketing mise en scène par TaylorMade vient d’accoucher. Ce fameux « produit » gradé secret depuis plusieurs semaines et permettant d’améliorer vos performances – surtout votre distance – n’est pas un nouveau modèle de balle comme beaucoup l’avaient présagé mais d’une nouvelle gamme de Fer : les Rocketbladez

Dans la lignée des bois Rocketball, Taylor ne change pas un marketing qui gagne. Les promesses sont les mêmes, un gain de distance faramineux pour une jouabilité accessible à tous. La révolution viendrait – remarquez le conditionnel – d’une « speed pocket » placée sous la semmelle du club permtant une restitution d’énergie et un effet trampoline maximum. D’après Mark King, cette innovation consitute « une rupture dans la commercialisation des séries de fers, il y aura l’avant et l’après speed pocket. Dorénavant, si vos fers ne possèdent pas cette technologie, ils sont dépassés. » Non sans blague?

Au délà de cette « technologie révolutionnaire » TM se vante de proposer une série avec un étallonnement de club original, avec un PicthingWedge à 45 degrés et un Fer 5 à 24 degrés, vous couvrez 21 degrés d’ouverture avec seulement 6 clubs. Une aubaine pour les joueurs en progression mais TM a également pensé aux autres avec une édition Rocketbladez Tour avec un PW à 47 degrés et un Fer 3 à 19 degrés.

Le temps nous dira si cette série trouvera sa place dans l’offre actuelle. En attendant, restez méfiant si votre partenaire du jour aime s’afficher en Taylor Made. Ne lui demandez jamais « t’as joué quel club? » mais demandez lui plutôt « t’as joué quel loft? » car avec des shafts rallongés et des lofts fermés le gain de distance n’est qu’une illusion…le fer 7 de Taylormade n’est autre que votre actuel fer 6.

[box type= »download »] TaylorMade[/box]

A propos de Olivier DOAN