Le leader du tournoi recalé par la sécu !

Par le 28 juin 2014
email
Print Friendly and PDF

-c- AP OLiver Goss

« Je ne peux pas vous laisser rentrer vous n’avez pas d’accréditation ».

Ce vendredi Oliver Goss a fait connaissance avec le PGA Tour et le Patriot Act ( ?)…quoi de plus normal quand on joue au Congressional.

Plaisanterie mise à part, recaler du club-house un joueur leader du tournoi, cela doit être une première dans l’histoire du PGA Tour.

Pour l’Australien de 20 ans, c’est bon signe, cela témoigne de son apprentissage ultra-rapide du plus haut niveau.

Pour son deuxième tournoi pro, Goss occupe en effet la place de co-leader du Quicken Loans National en compagnie de son compatriote Marc Leishman, et des Américains Ricky Barnes et Patrick Reed.

Oliver Goss n’est pas tout à fait un inconnu tout de même. Le diplômé de l’Université du Tennessee avait en effet terminé meilleur amateur lors du dernier Masters.

Pour son premier tournoi pro, la semaine dernière au Travelers Championship, il avait raté le cut. Désormais il ne passe plus inaperçu.

…pour ce qui est du club-house il est passé par une autre porte.

Leaderboard 

 

A lire également : Tiger Woods rate le cut…et prend des vacances

(Credits Photos : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.