Tiger Woods rate le cut…et prend des vacances

Par le 28 juin 2014
email
Print Friendly and PDF

Woods doute

« J’ai raté le cut de 4 coups, c’est beaucoup malgré tout cette semaine a été encourageante. J’ai fait beaucoup de petites erreurs que je peux réparer, non vraiment c’est très encourageant »

Non ne vous inquiétez pas, Tiger Woods ne s’est pas réincarné en Phil Mickelson.

L’actuel n°5 mondial est à vrai dire juste soulagé de « n’avoir ressenti aucune douleur cette semaine ». C’est la principale (et seule) info à retenir de son retour à la compétition 15 semaines après son opération au dos.

Méconnaissable au petit jeu

Les Tiger-sceptiques ont tout de même du grain à moudre après ce cut raté au Quicken Loans National, son 10e seulement en carrière sur le PGA Tour.

En effet, l’ex n°1 mondial disait s’être beaucoup entraîné au chipping chez lui pour cause d’interdiction médicale de s’entraîner en plein swing. Or, durant ces deux jours Tiger affiche un inquiétant 3/16 en scrambling (approche-putt pour sauver le par). Ce qui veut également dire qu’il a raté 16 greens en régulations.

Excuse invoquée par Tiger ? Le type d’herbe : « Chez moi, je m’entraîne sur du bermuda grass, ici c’est du rye grass, c’est complètement différent »…mouai

Au putting, le bilan  est de la même veine :

2/7 entre 1m et 2m
3/21 à plus de 3m

Pas d’autres tournois avant le « British »

A 38 ans, Woods était surtout satisfait « d’avoir retrouvé la compétition ». Mais diable pourquoi alors rechigne t-il à ajouter d’autres tournois à son calendrier ? Si le motif est médical très bien, sinon cela apparaît incohérent ou incompréhensible c’est selon.

L’Open Britannique arrive dans trois semaines. D’ici là, rien…pour l’instant. En effet, la deadline pour s’inscrire au Greenbrier Classic la semaine prochaine est dépassée sans que Tiger ne s’y soit engagé.

Alors va-t-il enfin dérogé à son principe de ne jamais jouer la semaine avant un Majeur ? Ca n’en prend pas le chemin, et pourtant un Tiger Woods au Scottish Open cela pourrait « avoir de la gueule ».

On en revient au point de départ, il faut qu’il se réincarne en Phil Mickelson (!)…

Leaderboard 

A lire également : Le leader du tournoi recalé par la sécu !

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.