Open de Saint Omer, au petit matin du 3è tour

Par le 14 juin 2014
email
Print Friendly and PDF

sto4Même si on trouve trois Français dans le top 10 de l’Open de Saint Omer, après deux tours, on ne peut pas dire que le clan Français a été très inspiré par le parcours valonné de l’Audomarois. Sur les quarante joueurs tricolores engagés, seuls 10 passent le cut, fixé à +2.

Tout en haut du leaderboard, on retrouve un nom connu, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de l’actuel leader du ranking du Challenge Tour, l’Espagnol Jordi Garcia Pinto, qui plante hier une carte remarquable de 65 sur l’exigeant parcours du Nord de la France. Ça ne consolera sans doute pas tous les espagnols, après la déroute de la Roja, mais à -6 après deux tours, le talentueux joueur ibérique pourrait bien décrocher son premier trophée de la saison. Pour cela, il faudra tout de même se défaire des deux italiens qu’il a aux basques, Tadini et Rota, ainsi que de l’Anglais Daniel Gaunt. Tous les trois partagent la deuxième place à -4, soit seulement deux coups du leader.

Concernant les « frenchies », Julien Guerrier, Christophe Brazillier, et Baptiste Chapellan qui partagent la 10è place, à -1, sont encore dans les clous pour aller titiller le haut du leaderboard d’ici Dimanche soir. Benjamin Hébert n’est pas non plus très loin, après deux cartes sérieuses, on le retrouve dans le par total en compagnie du néo-pro Joel Stalter, qui réalise pour l’instant une belle performance pour son premier tournoi pro !

>>Leaderboard

Jordi Gardia Pinto – Photo Alexis Orloff/FFgolf

A propos de Damien Caron

Véritablement passionné par tout ce qui touche la petite balle blanche, Damien suit depuis plus d'une décennie l'actualité des circuits pro, les nouveautés matériel, l'évolution de la sphère web golfique, et le développement du golf en France.

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.