Pebble Beach : Un trio en tête, Woods bien placé

Par le 10 février 2012
email
Print Friendly and PDF

Mon premier est un orque célèbre, mon deuxième a gagné cinq titres sur le PGA Tour sans user ses fers, mon tout est en tête de l’AT&T Pebble Beach National Pro-Am….

C’est en effet le trio Wii, Lee et Dustin Johnson qui a pris la tête du pittoresque tournoi californien. Charlie Wii joue 61 sur le Monterrey Peninsula (par 70) et efface des tablettes le précédent record établi par Jeff Maggert (62 en 2011). Le Sud-Coréen a même longtemps été en lice pour devenir le sixième joueur de l’histoire à jouer 59 sur le PGA Tour. « Malheureusement » pour lui, il conclut sa journée comme il l’avait commencée, avec trois pars.
Les deux autres membres du trio de tête ont également joué le plomb. Dustin Johnson et Danny Lee scorent  63 sur le parcours de Pebble Beach où, une fois n’est pas coutume à cette période l’année, les conditions étaient idéales. Point commun pour ses trois joueurs, un putting sans faille : vingt-quatre putts pour Lee et Johnson, vingt-deux pour Wii.

Derrière à un coup suivent les Américains Brian Harman et Ken Duke. Ce dernier a d’ailleurs battu un record à Pebble Beach puisque qu’aucun joueur n’avait jamais réussi à descendre sous les 30 sur le neuf de retour. Ken Duke a fait mieux en scorant 28 !!

Bonne première journée pour Tiger

 

Pas de panique, Tiger Woods est au rendez-vous à -4. Le Tigre rend la troisième meilleure carte du jour à Spyglass Hill, le parcours le plus technique de la rotation. Une bonne journée pour l’ex-numéro un mondial puisqu’il a touché 11 fairways sur 14 et 15 greens sur 18, le tout en prenant 29 putts : « Je n’ai pas su me mettre en bonne position avec mes wedges, il va falloir que je m’améliore dans ce secteur ». Le mal est donc identifié pour Tiger Woods, malheureusement pour lui, son grand ami Steve Stricker maître du wedging, n’est pas dans le coin cette fois-ci pour le conseiller.
Le Tigre que l’on avait quitté avec un 2/14 en fairways touchés lors du dernier tour à Abu Dhabi, semble donc avoir procédé aux réglages nécessaires sur ses mises en jeu avec son coach Sean Foley, des progrès qui étonnent même Tiger. En effet sur le fairway du 11, Woods a fait appel à Tony Romo, son partenaire de Pro-Am, pour chercher sa balle. Celle-ci était en fait vingt mètres plus loin sur le fairway, Tiger venait juste de claquer un drive de 348 yards !!

L’autre favori à s’être montré à son avantage lors de cette première journée est Nick Watney. L’Américain rend la meilleure carte à Spyglass Hill (66). Un score qui vient en quelque sorte exorciser son 75 de l’année dernière sur le même parcours. Une carte qui lui avait sans doute coûté la victoire. Diminué le 13e joueur mondial avait préféré ne pas s’aligner au Phoenix Open la semaine dernière, sans doute pour être au top sur un parcours qu’il connaît parfaitement. Watney a en effet grandi un peu plus au nord de la Californie, et comme beaucoup de joueurs ayant fait leur arme dans cet état, il maîtrise parfaitement les greens en poa annua. Hormis sa 6e place l’année dernière, celui qui est aujourd’hui 13e mondial avait déjà remporté le Callaway Golf Invitational en 2005, tournoi non-officiel joué à Pebble Beach.

Nick Watney, Tiger Woods, ces deux joueurs joueront le Monterey Peninsula lors du deuxième tour. Il ne serait donc pas surprenant de les retrouver en haut du leaderboard vendredi soir.

(Credits photo : Eric Risberg/AP)

LEADERBOARD

Rejoignez le forum de discussion avec les golfeurs passionnés du forum Golftechnic.com

A propos de Monsieurgolf

1 Commentaire

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.