Une victoire américaine pressentie sur le PGA Championship 2021

Par le 19 mai 2021
email
Print Friendly and PDF

Le printemps des Majeurs reprend sa route avec, du 20 au 23 mai 2021, le PGA Championship. S’il ne s’agit pas du tournoi le plus célèbre, il est toutefois l’un des plus spectaculaires. Initialement créé pour récompenser les professeurs de golf américains, il offre régulièrement des surprises et sert de révélateur de jeunes pros en quête du Wanamaker Trophy. Cette année, c’est sur le parcours Kiawah Island Resort’s Ocean Course que va se tenir la rencontre. Reste à savoir si la victoire sera américaine ou si d’autres golfeurs, venus d’ailleurs, nous éblouiront par leurs exploits.

Collin Morikawa PGA Championship 2021

Précédemment disputé au début du mois d’août, c’est désormais au printemps que se déroule le PGA Championship. Dorénavant positionné entre le Masters et l’US Open, le tournoi complète un véritable triptyque sur le sol américain, avant de retrouver les fairways britanniques pour The Open au mois de juillet. Si le PGA Championship n’est pas le plus réputé des 4 Majeurs, c’est parce qu’il a longtemps eu une connotation américano-américaine, offrant des invitations à des professeurs de clubs de golf, via des tournois de qualifications. Mais à l’image de Rich Beem qui en a était vainqueur en 1999 alors qu’il était reparti dispenser des cours dans son club d’origine, tout en vendant en parallèle des téléphones portables, aucun doute que cet Open puisse donner vie à de très belles histoires.

Quel golfeur américain au palmarès 2021 ?

Si l’épreuve est naturellement ouverte aux meilleurs joueurs du monde, le palmarès est clairement à l’avantage des américains, vainqueurs des 4 dernières éditions. Collin Morikawa, tenant du titre, a finalement dû attendre le mois d’août 2020 (l’épreuve ayant été reportée en raison de la pandémie de Covid) pour mater la concurrence. Une révélation pour certains, mais surtout la confirmation d’un talent naissant pour nombre de suiveurs du circuit professionnel. Dès lors, il est difficile de ne pas citer de golfeurs américains parmi les favoris. Brooks Koepka, double vainqueur en 2018 et 2019. Jordan Spieth, de retour au plus haut niveau depuis le début de la saison. Bryson DeChambeau qui, une fois encore, aura la volonté de survoler le parcours de ses drives surpuissants. Justin Thomas, leader de la FedEx Cup, pourrait également tirer son épingle du jeu.

Kiawah Island Resort's Ocean Course

Pour l’occasion, l’Ocean Course de Kiawah Island est l’hôte de choix de ce combat de titans. C’est d’ailleurs sur ce parcours que Rory McIlroy a remporté la victoire en 2012. Son tracé, long et vallonné, est taillé sur mesure pour satisfaire les ambitions des golfeurs locaux, qui espèrent étendre encore la mainmise américaine sur le tournoi qui vit cette année sa 103ème édition.

Mais n’en doutons pas, la concurrence internationale sera bien présente. On aura le plaisir de retrouver le japonais Hideki Matsuyama, vainqueur du Masters il y a à peine plus d’un mois. Et côté français, Victor Perez a lui aussi très à cœur de confirmer sa bonne performance d’août dernier (22ème place), tout en poursuivant son apprentissage du circuit US.

A propos de monsieurgolf magazine

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.