Seung-Yul Noh, appelez-le le tueur de green !!

Par le 23 août 2014
email
Print Friendly and PDF

Noh Divot Green

Jouer la balle où elle repose. Lors du 2e tour du Barclays nous avons eu deux contre-exemples de ce sacro saint principe du jeu de golf :

1) Phil Mickelson sur le par 4 driveable du 5 qui a préféré jouer de la tribune plutôt que de se dropper sans pénalité au pied de cette dernière (voir vidéo)

2) Seung-Yul Noh qui lui a décidé de jouer son coup de wedge alors que sa balle reposait sur le green voisin du trou n°3. Or selon la règle 25-3 b :

« Si la balle repose sur le mauvais green, le joueur ne doit pas jouer la balle où elle repose mais il doit se dropper sans pénalité et sans se rapprocher du trou ».

Ignorant cette règle Noh a tout simplement jouer un plein coup de wedge  en générant un énorme divot. A sa décharge, aucun commissaire à proximité n’a empêché le vainqueur du Zurich Classic 2014 de s’exécuter.

Pour avoir intenté à la vie du green, Noh a été pénalisé de deux coups sur ce trou pour au final pointer un triple bogey sur le 11. Malgré cet incident, le Coréen a franchi le cut d’un coup.

LEADERBOARD BARCLAYS

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.