Le Masters révèle (enfin) son côté féminin

Par le 2 avril 2019
email
Print Friendly and PDF

C’est probablement le plus célèbre des tournois Majeurs du golf mondial. Le Masters possède la particularité d’être le seul tournoi du Grand-Chelem à se disputer chaque année sur le même parcours, celui de l’Augusta National. Fort de traditions plus que centenaires, le club géorgien est aussi apparenté au « golf à l’ancienne », avec parfois son lot de discrimination… Mais cette année tout va changer grâce à l’Augusta National Women’s Amateur !

Augusta National Women Amateur 2019

Un tournoi unique, mais pas toujours ouvert d’esprit

Organisé sur le parcours de l’Augusta National depuis 1934, le Masters de golf a gagné ses lettres de noblesse en faisant la part belle à son parcours plus qu’aux joueurs. Souvent prompts à modifier le parcours pour s’adapter au jeu moderne, à la fois plus long et plus précis, les dirigeants du club américain ont en parallèle toujours prôné le respect des traditions. Y compris les plus archaïques d’entre elles, comme l’interdiction d’accès au club house pour les femmes, les noirs et les chiens… C’est un jeune golfeur, d’à peine plus de 20 ans à l’époque, nommé Tiger Woods, qui va pour la première fois bousculer les codes aseptisés du Masters. Premier joueur de couleur vainqueur de la précieuse veste verte en 1997, Tiger Woods avait subi les remarques désobligeantes de Fuzzy Zoeller, une star de l’époque : « C’est bien la première fois qu’un noir est à table pour diner avec le grand monde, au lieu de s’occuper du service ! » Une déclaration qui avait naturellement choqué et permis d’ouvrir les premières portes d’un club house aussi fermé physiquement qu’intellectuellement…

Plus de 20 ans d’attente avant une nouvelle (r)évolution

Depuis le succès de Tiger Woods, le golf a changé d’ère. La mondialisation de notre sport favori a permis l’éclosion d’autres joueurs de couleurs sur le circuit mondial. Pourtant, Augusta reste toujours aussi frileux quand il s’agit de s’ouvrir sur le monde et il aura fallu une énorme campagne médiatique pour que les femmes puissent enfin bénéficier d’un minimum de respect. Ancienne secrétaire d’état, Condoliza Rice est devenu en 2012 l’une des deux premières femmes à être acceptée comme membre du club. Pourtant il faudra attendre ce printemps 2019 pour enfin voir la part belle donnée à la gente féminine. Fred Reiley, patron de l’Augusta-National golf club, a en effet annoncé la mise en œuvre de l’Augusta Women’s amateur Championship sur son parcours. Le gratin du golf amateur féminin (les 30 meilleures joueuses au monde) va ainsi arpenter les fairways mythiques, une semaine avant le tournoi masculin. Un tournoi qui offrira la possibilité de se qualifier pour l’US-Open et le British-Open organisé plus tard dans l’été, mais qui montre aussi que peu à peu le golf d’Augusta s’ouvre sur le monde extérieur.

Il sera donc (enfin) temps de découvrir des éléments féminins sur le plus célèbre parcours du monde, lors de ce Augusta National Women’s Amateur, une initiative qui devrait intriguer de très nombreux suiveurs aux États-Unis comme dans le monde entier, et embellir un peu plus un parcours aux charmes uniques.

Ne manquez pas non plus le grand retour de Tiger Woods sur ce même parcours le 11 avril prochain !

A propos de Christophe

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.