Adam Scott : « Tiger fait fausse route »

Par le 6 novembre 2012
email
Print Friendly and PDF

Après Keegan Bradley la semaine dernière, c’est au tour d’Adam Scott de venir défendre les usagers des belly et long putters.

Alors qu’une interdiction du fameux troisième point d’ancrage est imminente, le joueur Australien aurait, selon Reuters, fait part de son désaccord à George O’Grady, le boss de l’European Tour.

Dans son plaidoyer, le 6e joueur mondial n’a pas manqué de critiquer les opinions émises par Tiger Woods à ce sujet : « Sa voix porte plus que les autres, et lorsqu’il a été interrogé sur ce sujet, son opinion a forcément suscité beaucoup d’intérêt » a déclaré Scott en marge de l’Open de Singapour qu’il dispute cette semaine.

« Je ne pense pas que l’opinion de Tiger sur le sujet soit correcte. Contrairement à lui, je ne pense pas que le putter devrait être le club le plus court du sac, ça n’a jamais été une loi et je ne vois pas pourquoi ça devrait le devenir maintenant ».

 
« Il y a d’autres problèmes à traiter »

 
Adam Scott qui utilise le long putter depuis février 2011 (il avait failli remporter le Masters deux mois plus tard) a par ailleurs affirmé « qu’il y avait des sujets plus importants à traiter que le point d’ancrage ».

Le patron de Steve Williams, connu pour être un des joueurs les plus longs du circuit pense justement qu’il s’agit d’un problème.

« Nous sommes à peu près tous d’accord pour dire que la longueur est un des problèmes majeurs du golf aujourd’hui, un problème qui va au-delà du simple gain en termes de distance de le part des pros. Si on parle d’équipement, alors la longueur doit être le sujet n°1 à traiter car aujourd’hui les départs sont de plus en plus reculés. Les greens eux ne changent pas que l’on putte ou pas avec un long putter. C’est dommageable car certains parcours magnifiques deviennent beaucoup trop courts ».

Perdre Ana Ivanovic et son long putter la même année, ça ferait beaucoup pour le beau Adam qui a, au moins, le mérite d’avoir des arguments intéressants.

(Credits Photo : AAP)

A propos de Monsieurgolf