Après Spieth, Ollie Schniederjans ?

Par le 23 juillet 2015
email
Print Friendly and PDF

`12e de l’Open Britannique la semaine dernière, Ollie Schniederjans a décidé de passer pro cette semaine à l’occasion du RBC Canadian Open. L’ancien n°1 amateur dont le but cette semaine « n’est pas de passer le cut mais d’être en course pour la victoire » dixit son agent. Ca promet !

67 à St. Andrews. Rien de tel pour conclure une brillante carrière amateur qui l’aura vu occuper la première place durant 41 semaines consécutives, soit le 3e plus long règne de l’histoire de ce classement.

Très long frappeur du haut de son mètre quatre vingt cinq, l’élève de la réputée fac de Georgia Tech a brillamment passé le cut de The Open comme il l’avait fait d’ailleurs quelques semaines plus tôt à l’US Open (42e). Un doublé rare chez les amateurs, deux l’avaient fait sur les cinquante dernières années : Phil Mickelson et Tiger Woods.

Outre la précocité, deux choses le rattachent d’ailleurs au Tigre. D’une part le coach Sean Foley avec qui il travaille depuis quelques mois. Et puis il y a également cette invitation dont bénéficie Ollie Schniederjans pour le Quicken Loans National de la semaine prochaine. Tournoi qui bénéficie à la Fondation Tiger Woods.

Cependant,  et comme de plus en plus d’amateurs, le mot apprentissage ne semble pas être de mise. Si le joueur de 22 ans est de nature discrète son agent chez Excel Sports n’hésite pas à dire que son jeune protégé « n’est pas là pour juste passer le cut mais pour être en course pour la victoire ».

Une bravade pas forcément dénuée de sens au regard de la trajectoire météorique de Jordan Spieth et des résultats des Amateurs la semaine dernière à St. Andrews ( trois dans le Top 12 sans compter Paul Dunne, 30e au final mais leader avant le dernier tour).

En parlant de The Open, cette autre épreuve historique qu’est le Canadian Open nous permettra notamment de voir comment Jason Day s’est remis de son énième déception en Majeur.

(Credits photo : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.