Il se qualifie à l’US Open avec les clubs de son cadet

Par le 10 juin 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- PGA Tour Sam Saunders58 joueurs se sont qualifiés ce lundi pour l’US Open à Chambers Bay. Avec comme toujours son lot de déceptions, de surprises et d’histoires incroyables.

La qualif’ la plus cocasse :

Sam Saunders, petit-fils d’Arnold Palmer a joué et remporté les qualif’ avec les clubs de son cadet, des Callaway Apex. « Travis (McAllister) joue avec les même clubs que j’avais avant. J’ai aussi un peu ajusté mon swing et ça a marché ». Le rookie a même prévu de jouer avec à Memphis pour le FedEx St. Jude Classic

…La plus familiale :

Roberto Castro a longtemps attendu de voir si son score de -12 allait être suffisant pour se qualifier. Seul joueur encore en piste à pouvoir le pousser en playoff…son frère Franco. Le playoff fratricide n’aura finalement pas lieu après que Franco eut raté son putt de 5 mètres pour birdie. Première réserve, il pourrait tout de même retrouver son frère la semaine prochaine.

La plus élégante :

Luke Donald a dû se plier à l’épreuve des qualifications pour la 1ère fois depuis plus de dix ans. L’ancien n°1 a brillamment remporté l’épreuve de 36 trous qui avait l’avantage de se jouer sur le parcours floridien du Bears Club où il a ses habitudes.

La plus nostalgique :

Lee Janzen et Retief Goosen. L’US Open est le Majeur qui « récompense » le moins ses vainqueurs. Remporter le Masters et vous y serez invité à vie. Pour l’USPGA, c’est une invitation jusqu’à vos 65 ans et 60 ans pour le British. L’Open américain lui n’offre qu’une exemption de 10 ans. Malgré cette restriction,  Janzen et Goosen ont tout de même réussi à se qualifier pour une épreuve qu’ils ont remporté à deux reprises. Mention spéciale pour l’Américain, 50 ans et qualifié le plus « âgé ».

La plus précoce :

Cole Hammer deviendra le troisième joueur le plus jeune à prendre part à un Majeur, il aura 15 ans 10 mois et 21 jours jeudi prochain. Un record qui appartient toujours à Andy Zhang qui s’était qualifié pour l’US Open 2012 à 14 ans et 6 mois.

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.