Koepka ouvre son compteur sur le PGA TOUR

Par le 2 février 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- getty Koepka Phoenix Trophy

 

Après avoir raflé le Turkish Open il y a deux mois, Brooks Koepka a remis ça sur le PGA Tour avec une victoire sur le fil au Waste Management Phoenix Open. Un succès qui propulse le joueur de 24 ans à la 19e place mondiale.

Brooks KoepkaPeter Uilhein, le duo infernal de Florida State pourrait bien causer du souci à Rory McIlroy dans les années à venir, peut-être même avant…

Ce dimanche, c’est le premier nommé qui a fait parler sa puissance et son mental pour venir coiffer sur le fil un groupe de joueurs qui semblait filer vers le playoff.

Leader avant le dernier tour, Martin Laird a ensuite été rejoint par Hideki Matsuyama, Bubba Watson puis Ryan Palmer. Un temps menaçant, ces trois poursuivants ont tous craqué sur les greens rénovés du TPC Scottsdale.

Toujours prompt à faire le show, Bubba est apparu complètement fébrile dans l’exercice, surtout sur les putts en descente !

Brooks Koepka ne s’est lui pas posé de question. Un peu en retrait après un aller discret (-2), le jeune américain s’est retrouvé propulsé en tête grâce à un eagle sur le 15 (putt de 15 mètres depuis l’avant green).

L’Europe, filière d’avenir pour les Américains ?

Une place qu’il va asseoir avec un birdie dès le trou suivant pour aborder le 18 avec un coup d’avance sur le duo Matsuyama-Laird.

Grand animateur du tournoi, l’Ecossais se met hors-course avec une mise en jeu dans l’eau. De son côté, le jeune Japonais de 22 ans rate son putt pour le birdie et partir en playoff.

Dans cette cohue, le seul qui ne partira pas à la faute est Brooks Koepka qui ouvre par la même occasion soj compteur sur le PGA Tour.

Après quatre succès sur le Challenge Tour puis un sur l’European Tour, le Floridien de 24 ans pourrait bien donner des idées d’exil européen à ses jeunes compatriotes.

Rompu aux joutes sur le Vieux Continent, Koepka affiche un profil complet et pointe désormais à la 19e place mondiale, quatre places derrière Victor Dubuisson.

Un golf total qui contraste avec le niveau de jeu affiché par Tiger Woods. Bon dernier de son tournoi de rentrée, l’ancien n°1 a offert un pâle visage en rendant son score le plus haut de sa carrière professionnelle (82).

Uu cut raté que le Tigre aura a cœur de faire oublier dès cette semaine dans son jardin de Torrey Pines.

LEADERBOARD WASTE MANAGEMENT PHOENIX OPEN

(Credits Photo : Getty)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.