Les belles promesses de Victor Dubuisson avant le Masters

Par le 8 avril 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- Christophe Couvrat  ffgolf Dubuisson 2015

La semaine dernière Victor Dubuisson a signé son meilleur résultat sur un tournoi en stroke play sur le PGA Tour. Une 17e place à Houston qui laisse même un léger goût de frustration avec un 3e tour joué en +6. Une chose est sûre ses longues balles en draw et sa créativité en font l’une des attractions pour le 79e Masters qui débute jeudi.

C’est le propre des artistes, Victor Dubuisson est du genre insaisissable.

Clairement en course pour la victoire après deux tours au Shell Houtson Open, le désormais 20e joueur mondial a lâché de (trop) nombreux points le samedi avec une carte de 78 emplie de frustration. Une mésaventure qui n’est pas sans rappeler celle du Doral.

Dans le Top 10 à mi-parcours du premier Championnat du Monde de la saison, le Cannois avait envoyé un 85 le dimanche pour terminer à la 62e place.

Mais cette semaine au Texas, le n°1 Français a mis un point d’honneur à bien la terminer avec la deuxième meilleure carte du dernier tour (66) et en prime un up and down au 18 qui a rappelé à nos amis américains tout le génie de Victor autour des greens.

Ce genre de coup, Victor en aura bien besoin cette semaine pour son 2e Masters. L’an dernier, le Français avait raté le cut d’un petit point.

Départ ce jeudi 19h37 (heure française) en compagnie de John Senden (8e l’an dernier) et de Luke Donald (3 Top 10 dans l’épreuve).

Plus que d’avoir à gérer un ancien n°1 mondial dans sa partie, c’est surtout un autre ancien n°1 qu’il va falloir gérer en la personne de Tiger Woods. En effet, l’homme le plus attendu cette semaine jouera juste après Victor avec les mouvements de foule que cela occasionne.

Heureusement à Augusta, le plafond de spectateurs est fixé à 30 000….

(Credits photo : Christophe Couvrat / ffgolf – Vidéo PGA Tour)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.