McIlroy veut démarrer fort

Par le 25 janvier 2012
email
Print Friendly and PDF

« Rory McIlroy est le joueur le plus talentueux avec qui j’ai joué ». Beaucoup avait interprété cette déclaration de Luke Donald l’année dernière comme un petit tacle glissé à Tiger Woods. Amertume Majeure ou bien analyse clairvoyante, il revient à présent au Nord-Irlandais de donner raison à l’actuel n°1 mondial.

Pour sa rentrée sur l’European Tour, le vainqueur de l’US Open sera donc associé à Woods et Donald lors des deux premiers tours de l’Abu Dhabi HSBC Championship: « Cette année démarre très fort. Non seulement, je joue avec deux des meilleurs joueurs de la planète, avec en plus le champ de joueur le plus impressionnant de l’année ».

Contrairement à Woods, avec qui il a joué neuf trous mardi, McIlroy connaît parfaitement un parcours d’Abu Dhabi qui lui réussit plutôt bien. 11e, 5e, 3e et enfin 2e l’année dernière, « Rors » est un favori logique cette semaine : “ Ce parcours est très long (6934 mètres) et convient bien à mon jeu, peut-être pas autant qu’à celui de Martin Kaymer mais je suis optimiste». L’Allemand est en effet chez lui à Abu Dhabi avec pas moins de trois titres remportés ces quatre dernières années. A l’instar de Rory McIlroy, Kaymer partagera une sublime partie en compagnie de Lee Westwood et Sergio Garcia.

Vous l’aurez compris, durant ces quatre jours le jeune Nord-Irlandais va faire face à un condensé de l’adversité qu’il va affronter en 2012, à commencer par celle offerte par Tiger Woods : « Quand j’ai joué avec lui, je l’ai trouvé en forme, très enjoué, heureux de jouer. Je sais que le fait qu’il soit à nouveau à 100% physiquement le rend très heureux, c’est bien pour lui (…) il a joué quelques très bons coups, je pense qu’il a beaucoup travaillé pendant la coupure et que son jeu est déjà bien en place ».

Habitué des démarrages en trombe le n°3 mondial sait de quoi il parle, lui qui a d’ailleurs entrepris un nouveau travail en compagnie de Phil Kenyon, son nouveau putting coach. Une arme de plus donc dans l’arsenal du jeune Rory, avant de se lancer à l’assaut du PGA Tour dans les prochaines semaines.

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.