Qatar Masters 2ème tour : Kaymer et Garcia dans le quatuor de tête.

Par le 24 janvier 2013
email
Print Friendly and PDF

Peu de surprise au Qatar Masters, contrairement à la semaine dernière où les stars Rory et Tiger ont trébuché sur le cut, cette semaine, ça se passe sans encombre pour les favoris. Hormis Paul Lawrie, le tenant du titre, tous les joueurs du top 50 mondial passent le cut. Parmi les plus en vus, on citera volontiers Sergio Garcia, et Martin Kaymer, tous deux présents dans le quatuor de tête avec -9, à égalité avec Marcus Fraser et Ricardo Santos, qui confirme ses bonnes dispositions de la veille.

Un coup en retrait par rapport aux leaders, on notera la présence dans le top 5 de George Coetze et de Thorbjorn Olesen. A – 8, ils sont clairement bien situés pour profiter du moving day, et venir chatouiller les quatre hommes de tête d’ici la fin de l’épreuve.

Autre nouveauté cette semaine, les français ont majoritairement passé cut. Sur les neuf engagés, seul Thomas Levet, Grégory Bourdy, et Christian Cevaer quittent la compétition après les deux premiers tours. Comme la veille, c’est Alexandre Kaleka (auteur d’un 71 après son 66 de mercredi) qui mène la troupe. Avec -7, il est positionné dans le top 10 de l’épreuve avant les deux derniers tours. On trouve ensuite Gregory Havret, vu plus à son avantage que sur les précédentes épreuves, il pointe à -5, à la 20è place, à égalité avec Justin Rose et Henrik Stenson.

Raphael Jacquelin, auteur d’un bon 67 s’est replacé en -4 total à égalité avec Victor Dubuisson. Quant à Romain Wattel (-2) et JB Gonnet (-1), ils passent bien le cut, mais il leur faudra un  3è tour plus incisif pour espérer remonter au classement.

Le Leaderboard

 

Sergio Garcia -(c) Getty Images

A propos de Damien Caron

Véritablement passionné par tout ce qui touche la petite balle blanche, Damien suit depuis plus d'une décennie l'actualité des circuits pro, les nouveautés matériel, l'évolution de la sphère web golfique, et le développement du golf en France.

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.