Ryder Cup : L’équipe US impressionnante

Par le 29 septembre 2012
email
Print Friendly and PDF

Victoire compte double…Ah oui ça nous aurait bien arrangé que la démonstration de Nicolas Colsaerts rapporte plus d’un point à l’Europe. Dans une session de quatre balles largement à la faveur des Américains (3-1), la performance au putting du Belge a été le seul rayon de soleil pour une équipe Européenne désormais menée 5 à 3 par les Etats-Unis.

Laissé sur le banc le matin c’est Bubba Watson qui donne le ton dans cet après-midi aux allures de fessée pour l’Europe. Scène insolite, alors que le public se tait lorsque Bubba se met à l’adresse, ce dernier demande au public de crier pendant qu’il tape son drive. Du cirque à l’américaine ? Peut-être, mais au bout du compte la paire Bubba Watson – Webb Simpson revient tranquillement auprès de Cap’tain Love trois heures plus tard avec une victoire 5&4 en poche face au tandem Paul LawriePeter Hanson.

Le récital continue avec le contrat de génération à la sauce US. L’association entre Phil Mickelson et son protégé Keegan Bradley a en effet été la plus impressionnante de cette première journée. Après avoir infligé leur première défaite au binôme Luke DonaldSergio Garcia le matin, les deux Américains font mordre la poussière 4&3 à la paire vedette Rory McIlroyGraeme McDowell.
 

Tiger « impressionné » par Colsaerts

 

Préservée le matin, la paire Matt KucharDustin Johnson fait le job en venant à bout 3&2 du binôme sans saveur composé de Martin Kaymer et Justin Rose. Seule satisfaction côté européen la prestation du rookie Nicolas Colsaerts aux côtés de Lee Westwood. Plus que sa puissance au drive c’est son adresse au putting qui a bluffé tout le monde, y compris son partenaire. « J’étais juste content d’être aux première loge du spectacle » a déclaré l’ancien n°1 mondial. Le score de l’Anglais n’a en effet été pris en compte que sur quatre trous alors que de son côré le Belge a empilé 8 birdies et 1 eagle !!

Une victoire loin d’être au rabais puisque de leur côté, la paire Steve StrickerTiger Woods a réalisé neuf birdies dont sept pour le Californien qui s’est dit « impressionné »  par la perf’ de Colsaerts. La loi des séries se poursuit pour Tiger qui ce vendredi, a ajouté deux défaites à son bilan déjà négatif en double en Ryder Cup. C’est bien là le seul point noir de la journée pour une équipe Américaine qui n’a gagné qu’une seule des cinq dernières éditions de la Ryder.

 

(Credits Photo : Reuters)

A propos de Monsieurgolf